La vérité par l’absurde

« De toute façon il mangera de la merde un jour ou l’autre, alors bon. »
Bah oui, et il va mourir un jour aussi, pas pour ça qu’il faut le tuer dès aujourd’hui.

« C’est fou ça que tu arrives encore à allaiter vu la petite taille de tes seins. »
C’est bien connu, on allaite avec le gras des seins ! Tout comme les personnes en surpoids ont bien plus de sang dans leurs veines que les personnes minces… au moins 3 fois plus, facile.

« T’allaites ta fille ?? tu vas en faire une lesbienne… » et « T’allaites ton fils ? C’est incestueux tu vas en faire un homosexuel ».
Clairement, c’est l’allaitement qui crée l’orientation sexuelle de nos enfants. D’ailleurs, tous les bébés biberonnés « deviennent » hétérosexuels. C’est magique. Par contre si tu files des préparations artificielles à un garçon dans un biberon rose, là, tu cherches les problèmes.

« Après 7 mois l’allaitement ça sert plus à rien, c’est juste pour satisfaire la mère… »
Complètement ! L’allaitement n’est qu’un acte égoïste de don de sa personne et de partage de son corps. Et après la date de péremption des 6 mois, c’est vraiment insupportable de voir une mère continuer de vouloir le meilleur pour son enfant.

« T’allaites ton enfant ? C’est super chiant ! »
Je me suis faite avoir, je pensais connement qu’acheter des préparations infantiles plutôt chères, de l’eau minérale, doser la poudre, verser l’eau, secouer, chauffer, vérifier la température, donner le biberon, laver le biberon, ne jamais rien oublier quand je sors de la maison c’était encore plus chiant. Mais je me suis gourrée, sortir un bout de sein pour nourrir mon enfant à la demande tout en continuant de vivre, c’est tellement plus complexe.

« Mais si tu l’allaites quand il veut, son estomac ne se repose jamais ! »
Il est fatigué son petit ventre ? Tu crois que digérer des molécules de protéines de lait de vache recomposées c’est plus facile ? Tu penses que c’est un hasard si les enfants nourris au lait maternel ont moins de coliques ? Peut-être que c’est parce que c’est justement bien plus digeste, non ? Et qui dit digeste, dit digestion rapide, donc faim plus souvent. CQFD.

« T’as allaité 2 mois, c’est hyper bien (sous-entendu : « t’es une warrior vu comment c’est douloureux-il parait ») »
Ouais je voudrais bien une médaille tiens. Maintenant que ma conscience est bien soulagée, je vais pouvoir bourrer mon enfant à l’huile de palme sans aucun remord. Oh en fait non, je suis maso, j’aime avoir mal, je vais continuer encore un peu, tiens. Attends, mais ce serait pas parce qu’en fait l’allaitement n’est pas censé faire mal ? Que la nature est assez bien faite pour que mère et enfant apprécient ces moments indispensables ?

« Le lait artificiel c’est pour aider les mamans qui allaitent à soulager leurs seins… »
Ils ont des cernes tes seins ? Ils sont fatigués d’être utilisés pour la raison même de leur création ? Messieurs les marketeurs, félicitations, vous avez fait un bon boulot de lavage de cerveau : même les propriétaires de seins ne savent plus à quoi ils servent !

« Il te fait pas mal avec ses dents ? »
Bah si, il me mord tout le temps, c’est bien connu, c’est en mordant qu’on fait sortir le lait. D’ailleurs tant qu’ils ont pas de dents, impossible de téter. Mais toi, tu te mords quand tu suces ton pouce ? Non, ben pareil.

« Tu n’as pas peur de te rendre esclave de ta fille ? »
Si. Tellement. Tous les soirs je me couche en pleurant d’avoir donné le meilleur pour ma fille et d’avoir passé de beaux moments de tétées et de complicité avec elle, chez moi et à l’extérieur. Je ne vis plus depuis qu’elle est là, je pense la revendre sous peu. Je pense d’ailleurs arrêter de lui changer la couche ou de la promener au parc – trop contraignant.

« Tu comptes l’allaiter jusqu’à ses 18 ans ? »
A chaque récré, je lui filerai la tétée entre les barreaux de la grille du lycée. J’espère qu’il fumera pas j’ai pas envie d’avoir les tétons qui puent le tabac froid.

« Elle serait pas un peu gourmande à téter autant ? »
Oh si, et en cachette je la vois ramper jusqu’au placard pour me piquer mes bonbons. C’est pervers et manipulateurs ces petites choses qu’on appelle « bébés ».

« Tu peux manger des moules ? Tu peux manger de l’ail ? Du cru ? Tu peux manger… ? »
Non, rien de rien. En fait je me nourris aux préparations artificielles 3e âge. Enfin, entre deux raclettes, salades, paëllas, sandwich, brownie, café, jus de fruit…

« Mais tu lui donnes des compléments j’espère, y’a pas tout ce qu’il faut dans le lait maternel ! »
Oh bah oui, avant que Gall*a et Guig*z n’arrivent les bébés manquaient de tout ! La nature est tellement bien faite qu’elle sait très bien que les préparations artificielles sont disponibles en pharmacie et donc ton corps ne s’emmerde même plus à faire un lait complet avec protéines, glucides, lipides, vitamines, minéraux, hormones, enzymes, facteurs de croissance, facteurs antibactériens, antiviraux et antiparasitaires… oh, suis-je bête, si !

« Tu allaites encore à 13 mois ? Mais tu le nourris quand même, tu crains pas les carences ? »
Ah non je lui donne rien à côté ! Je l’ai prévenu, c’est mon lait ou le frigo, il peut pas avoir les deux faut pas déconner !

Et toi alors, on t’en a sorti des belles, d’absurdités, idées reçues, conseils de belle-mère, modelées sur des publicités martelées à la télévision ?

Attention : billet hautement second degré – lecteur sans humour s’abstenir.

Publicités

67 réponses à “La vérité par l’absurde

  1. Oui, moi juste une fois, j’ai eu de la chance: sortie de la mater avec un tête-à-tête de 5 jours et seulement les visites de papa pour cause de gripe H1N1, pas de visiteurs… non, c’est vrai, le papa, sans masque, les infirmières, sans masque, çà véhicule aucun miasme, par contre, les autres mioches de la famille, les papys et les mamys, vade retro grippas! Donc voilà, retour à la maison, gros repas de famille, 20 personnes autour de la table, qui crie (les vieux, c’est sourds), qui rigole (les mômes, çà bouge!), moi assise sur une fesse (je passe les détails de l’état de mon cul et du reste), mon bébé qui passe de mains en mains et de bras en bras… je reste zen, lui pas, il hurle! et là « non mais t’es sûre qu’il est assez riche ton lait? Il devrait pas pleurer comme çà, c’est pas normal… tu devrais aller le faire analyser à la pharmacie »… ?? ouais, je vais y penser, sûr… Maintenant rendez moi mon gosse, qu’on finisse vite de bouffer et que ce soit moi qui aille pleurer, en cachette! fuck les gens.

    • de toute façon quand tu allaites, quoi qu’il se passe c’est FORCEMENT la faute de ton lait. Il dors pas, il pleure, il pleure pas, il dort trop, il ne « progresse » pas assez vite, il est malade, il a mal au ventre, il ne prend pas assez de poids, ou trop…..
      dès que ton bébé a un pet de travers, la première chose qu’on pointe du doigt c’est ton lait!!
      c’est usant des fois…
      pour ma part, mon bébé ne prennait pas beaucoup de poids (mais ca restait relativement raisonnable quand même) et le premier conseil qu’elle m’a donné, c’est de lui filer des bouillies (à 4 mois)
      c’est sûr que c’est de la carotte bouillie à la flotte qui va lui faire prendre du poids, plutôt que mon lait gras et sucré !! c’est bien connu, la carotte et l’eau ca fait grossir !!

  2. Ah le coup de la petite taille des seins qui prouve qu’on n’a pas de lait… J’ai envie de leur en envoyer une giclée en pleine tronche à chaque fois!

  3. Moi je répond seulement que je continuerais de les allaiter jusqu’à 18 ans!!! J’en ai tellement marre de devoir toujours justifier mes choix…

  4. La réflexion qui m’est revenue le + souvent: « Tu vas l’allaiter jusqu’à quand? », « Si elle a pas son bac, promis, je la punis de tétée pendant 24h! ».
    Quand j’ai eu mes soucis ORL (qui m’ont fait arrêter après 15 mois d’allaitement), réflexion bis qui tue « 15 mois, c’est déjà énooooooooorme, il était temps que tu arrêtes ».
    Sauf que, moi, ça m’a rendu malade d’arrêter. Je me suis faite avoir parce que, malgré m’être jurée de ne pas écouter les avis de tout le monde, j’ai craqué et pensé que mes traitements et l’anesthésie pour mon opération étaient incompatibles avec l’allaitement….

  5. Ma mère désapprouve l’allaitement long, mais comme elle n’a pas allaité elle-même et en est très frustrée, elle s’abstient de commentaire directe… Un jour donc elle a fait parlé une amie à elle, médecin (donc forcément compétente) qui a allaité ses enfants 3 mois (donc expérimentée). Ca donne un: « faudrait que tu arrêtes d’allaiter parce qu’il est temps de redevenir disponible pour ton mari »…. heureusement j’étais en forme ce jour là et j’ai répondu « penses-tu que le temps que je prépare le biberon, le donne, attende le rot, nettoie le biberon je serais plus disponible pour mon mari???? », elle a changé de sujet de conversation, j’sais pas pourquoi…

  6. J’adore… PAS !
    Dans le cadre de ma permanence téléphonique, je viens d’avoir une maman au téléphone. Sa fille de 3 jours perd encore du poids. Vous croyez qu’on lui a dit quoi ???? « Faut lui donner des compléments, hein. Si vous vous entêtez à ne lui donner que votre lait, on vous fera une PRESCRIPTION médicale pour du lait artificiel. »
    Elle a demandé un tire-lait… « On en n’a qu’un alors si on vous le donne, il ne sera plus disponible pour les autres. » Rhâââ ! Donnez-moi un flingue !
    La dernière fois qu’on m’a demandé combien de temps j’allais allaiter « celui-là » (la première tète toujours à 3 ans passés), j’ai répondu à mon tonton « tu sais, un jour, c’est les seins de sa copine qu’il préfèrera, promis ! »…

  7. moi, j’ai allaité mon petit gars jusqu’a ses 9 mois, et mis à part les angoisses de son papa sur sa prise de poids (qui continuent encore aujourd’hui, alors qu’il a deux ans) je n’ai pas entendu trop de conneries, peut-être que j’ai été sourde à tout ça!

  8. « Mais si le lait de vache était mauvais, ça se saurait » …
    On a beau se dire que les réflexions des gens sont le résultat d’une méconnaissance totale de l’allaitement, la majorité de ces réflexions restent quand même très blessantes et le jour où une mère sèvre pour une raison X ou Y, l’entourage lui tombe dessus en lui disant « je te l’avais bien dit ».
    Moi je ne donne pas mon avis sur les pannes de voiture, la pêche au gardon ou la femme qui avorte car, d’une part, je n’y connais rien/ je ne connais pas le contexte et d’autre part, je ne suis pas concernée.
    Même après avoir prévenu que ton billet était hautement humoristique, je crois que certain(e)s vont mal le prendre …
    Et là je donne mon avis (car je m’y connais et je suis concernée); j’adore ce billet.

  9. Non c’est pas vrai, y’a quand même pas des gens qui posent ce genre de questions?
    C’est hallucinant….non, le mot juste est dramatique!!
    On fait au femme un vrai lavage de cerveau c’est le cas de le dire…

    Merci pour ce billet qui m’a malheureusement fait rire…

  10. J’adore tes petites phrases assassines envers les réflexions idiotes de certaines personnes idiotes. Pour être honnête j’en ai presque pleuré de rire, car mon fils prend trois mois prochainement et j’entends ce genre de phrase tout le temps. Vraiment excellent … Chapeau 🙂

  11. Ah c’est sûr le mien sera homosexuel : allaiter jusqu’aux 12 mois (et même avec des petits seins) et il avait un bib’ rose pour mon lait et le lait en « boîte » sur la fin…
    Ahaha ! Moi, ça me fait rire tous ces commentaires, dont j’en ai à peu près entendu 50%. Mais, la bêtise humaine peut quand même déstabiliser un paquet de mamans.
    J’ai même entendu mon médecin me dire qu’avec mon traitement de médoc, je devais tirer mon lait et le jeter dans l’évier. Inimaginable évidemment pour moi ! J’ai pas pris le traitement et j’ai continué à allaiter. Et j’ai appris depuis que seuls de très rares médicaments ne sont pas compatibles. Si même les médecins s’y mettent !

  12. bravo, plein d’humour !
    Perso j’ai eu la première en stagnation de poids … « ben pourquoi tu allaites toujours tu vois bien ton lait lui va pas  » … ha oui mais le monstrueux eczéma du au stress du lange câlin … ça personne me croyais quand je disais que c’était lié , j’ai eu le droit au regard monstrueux du pédiatre « non mais faut complémenter tout de suite ! Je vous fait l’ordonnance tout de suite » !
    et la seconde … en haut des courbes … poly-allergique alimentaire, refus des solides, etc …. ben fallait aussi que j’arrête .. à cause des allergies et que je passe à un LA super dégeu et que j’insiste sur les petits pots ! donc je résume : la première j’arrête car elle grossis pas .. la seconde j’arrête car elle grossit malgré ses allergies mais c’est pas normal …. heu …. aller vous faire voir !
    De toute façon du moment qu’on allaite …. les jaloux sortent les griffes et les incompétents leur science !

    • « De toute façon du moment qu’on allaite…les jaloux sortent leurs griffes et les incompétents leur science ! », bah voilà, tout est dit.
      Et j’ajouterais un grand classique « la culture, c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale », le niveau de connaissance sur l’allaitement est hautement concerné par cette petite maxime.

  13. « Ca y est elle a 6 mois là, elle a eu assez de lait, tu vas la sevrer ? »
    Et j’en passe et j’en passe, que j’ai oublié !
    Bientôt 21 mois et elle tète encore ! Bizarrement, plus aucune réflexion : je dois être un cas tellement désespéré que je laisse sans voix !

  14. Comment qu’c’est du trop bon !^^ (le passage « jusqu’aux 18 ans… » celui là, j’me la fiche sous l’coude !!><) que je trouver ensuite ce que j'aurais plutot du dire…^^)

  15. Je suis d’accord sur a peu pres tout mais faut pas en vouloir aux gens d’avoir des a prioris sur des choses qui peuvent les effrayer. Pour ma part ce fut le cas, l’allaitement me faisait peur et je ne concevais pas qu’on puisse toucher ma poitrine ( pour des raisons perso dont je ne parlerais pas ) quand bien meme il s’agissait de mon bébé. Y a des blocages qui ne se commandent pas et je remercierais de ne pas faire l’objet de critique facile sans savoir le pourquoi du comment ^^ J’ai quand meme tenu a allaiter parce que ça me paraissait la meilleure chose ( pour des raisons pratiques financieres etc etc ) et ça ne s’est pas tres bien passé, ça me faisait tres mal , les montées de lait ont été tres longue a venir ( peu etre une influence phsychologique ou je ne sais quoi … ) j’ai pas gardé un bon souvenir de ce premier allaitement. Je ne considere pas que ses personnes sont idiotes a poser ce genre de question, elles ne savent pas c’est tout et ne pas savoir n’est pas de l’idiotie.
    Un peu de tolerance ne fait pas de mal

    • L’article ne critique pas les personnes qui n’allaitent pas, car comme tu le dis, c’est aussi un choix personnel, personne n’a le droit de juger. Et c’est justement le propos de cet article, faire un peu la satire des gens qui jugent les femmes qui allaitent.

      • j’avais parfaitement saisait 🙂 C’est juste que certaines questions relevent plus de l’incomprehension , de la meconnaissance que de la critique … pour d’autres en revanche c’est de la critique.

  16. Puis dans ces questions c’est meme pas la critique de l’allaitement qui ressort mais plutot les divergeancs d’education. Et là ben chacun a sa maniere differente de faire le tout tres influencé par sa propre education, celles de nos proches ( exemple : un petit neveu capricieux , on a tendance a dire : je ne ferais jamais ci ou ca que ses parents faisaient avec lui ) et ça amene souvent a vouloir faire l’inverse ou a se dire que c’est telle ou telle chose qui a pu engendrer ce resultat lol . les exemples sont nombreux. Je sais qu’on m’avait reproché mon laxisme avec mes filles une fois , d’une personne tres proche de moi et cette remarque m’avait profondement blessé car je suis plutot stricte. Ces personne ne concevaient pas qu’un enfant ne pouvait pas rester a table pendant des heures sans broncher ni parler et que je le tabaisais pas en cas de petites betises. Je leur avais tout simplement repondu que quand ils auront des enfants ils comprendront qu’on apprend a faire la difference entre petites betises et grosses conneries et qu’on passe pas sa vie a faire le flic ni a lever la main dessus ou punir surtout en soirée …. Ils avaient des grands principes .. apres ils ont eu un enfant lol et la realité.

    En resumé dans ces questions j’y vois plus une critique d’education qu’une critique d’allaitement et je concois tres bien que ces propos sont blessants. Tout comme il peut etre blessant pour eux d’avoir ce genre de remarque ( pleine d’humour cela dit 😉 ) parce qu’ils ne savent pas ou ne comprennet pas.

    • C’est bien l’allaitement qui est remis en cause dans les remarques ci-dessus, pas l’éducation.
      Nous ne critiquons pas les mères qui ont un problème avec leurs seins suite à une violence (enfance, viol, etc), ni les mères qui tirent-allaitent et autres.
      La tolérance, d’accord, mais elle doit venir des 2 côtés ; dans mon entourage, le comportement des enfants nourris au LA était « normal », lorsque je suis arrivée avec mes allaitements, je suis passée pour une folle/extra-terrestre, j’étais celle qui ne faisait pas comme les autres (donner du LA au bib). C’est ce que vivent la majorité des mères allaitantes, même celles qui allaitent peu de temps. Nous nous en prenons plein la tête sur notre allaitement et TOUT est à cause de l’allaitement (la prise de poids, la diversification, le sommeil, etc). Donc de temps en temps les allaitantes se lâchent en coup de gueule et ce billet en est une preuve humoristique.

      • Je pense que chacun fait ce qu’il veut. mais bon y aura toujours des personnes pour donner des conseils ( pour pas dire des verités selon eux ) sans qu’on leur demande et qui se meleront de ce qui les regardent pas ^^ quand l’enfant ne sera plus allaité ces personnes trouveront autre chose c’est certain. et c’est pour ca que je generalise sur l’education car tout ce qui n’est pas comme eux ben c’est mal . voilou

  17. « mais il se porte déjà bien tu devrais pas lui donner quand il réclame, il va être trop gros » 2h plus tard: « je pense que son lait n’est pas nourrissant, il se réveille la nuit »… »tu lui donnes souvent le sein quand même t’es trop fusionnelle », « non non je le berce, ne lui donne pas le sein tout de suite, je sais bien qu’il pleure mais il doit attendre »
    « ben donne lui des farines dans un biberon de ton lait! il a 4 mois c’est bon, et puis tu dormiras »
    « ah tu allaites? t’as de la chance que ton lait convienne à ton petit ça arrive souvent que ça n’aille pas! » (???????)
    « ah t’allaites? t’as du lait? c’est normal t’as des gros seins moi je pourrais pas »

    le pédiatre à 2 mois: « bon vous allaitez encore madame c’est bien mais maintenant faut arrêter de lui donner à la demande, il a pas le temps de digérer, attendez 4h au moins entre chaque tétée! »

  18. Le coup des 18 ans, passé 6 mois on l’a toutes eu je pense, ma mère la première … jusqu’à ce qu’elle comprenne,qu’on sorte si tôt de néonat, qu’on passe une première année sans maladie; qu’elle même se mette à sermonner mes tantes lors de remarques sur la durée !!!!! « Bah non la petite elle ne la mord pas, oui même avec les dents, moi je suis fière qu’elle l’allaite comme ça … Tu sais c’est quand même le meilleur pour le bébé, et puis dans le temps, ils prenaient le seins jusqu’à trois ans, c’est bien qu’elle revienne au valeurs, on mange trop de merde de nos jours » … Ma mère, nouvelle prêcheuse en faveur de l’allaitement, et … de l’allaitement long !!!! Chloé sevrée seule à 26 mois … Et moi maman fière de notre parcours, répondant aux questions des curieux, en espérant apporter un peu recul et casser certaines idées reçues.

    Au fait, ma maman, elle devenue fan du blog de MaxiBestOf … Elle attend un livre regroupant tout tes billets avec une grande impatience !

    • moi le miens il mord depuis toujours !!! pas réussi a lui faire comprendre qu’il faut pas! et j’ai une copine plus agée que moi a l’époque ses enfants l’ont toujours mordu aussi! ^^

  19. Billet comme d’hab, criant de vérité et « hautement second degré ».
    Moi perso on ne m’a jamais trop pris la tête avec mon allaitement, mon fils va avoir un an début septembre et mises à part les classiques et inévitables « tu comptes l’allaiter jusque quand?! » on m’a laissé tanquille. Faut dire que mon entourage me connait et que, d’une manière générale, dés qu’on se permet de commenter, donner son avis ou pire critiquer la façon dont j’élève mon fils, et ben je deviens plus que piquante (voire légerement agressive)… Donc on s’abstient… Bon, je sais qu’ils n’en pensent pas moins mais je m’en tamponne mais alors d’une force!
    Par contre, j’ai pas mal de copines qui ont accouché aprés moi et c’est fou de voir à quelle point la désinformation et le manque de compétence du personnel médical font loi! La quasi-totalité de mes copines (4 sur 5!) a arrêté d’allaiter trééééés tôt pour des motifs plus foireux les uns que les autres (« mon lait n’était assez riche », « j’avais pas assez de lait », « mon bébé ne voulait plus de mon sein (à 1 mois!) j’ai dù donner le bib’ « , « mon lait ne convenait pas à mon bébé il lui fallait du LA anti régurgitations »…. etc etc… j’en passe et des pires!).
    Ca me désolait à chaque fois, j’ai tout fait pour les ré-informer (corréctement cette foi!), leur donner toutes les infos nécessaires, leur faire par de mon expérience de l’allaitement (ma foi réussi, assez long et toujours pas finit!)… Je les encourageais à perservérer, à continuer malgré les ptits soucis en leur promettant que ce n’était que passager et que ça valait laaaaargement le coup de ne pas céder aux sirènes du loobying biberonnant. Peine perdue, elles sont toutes passées du côté obscur de la force 😉 et leurs bébés n’ont profité que peu, trééés peu de temps des tous les bienfaits du LM (que l’on connait toutes).
    Ca me faisait mal au coeur pour ces ptits bébés, enfants de mes copines, dont je suis d’ailleurs la marainne pour 2 d’autres eux. Mais bon, il était clair que pour toutes, il y avait un manque d’envie et/ou de volonté flagrant car quand on veut on peut, surtout qu’elles n’avaient aucun réel souci et que j’ai tout fait pour les informer et les soutenir dans leurs questionnements nichonnesques. C’est comme ça, sous des pretextes foireux elles ont décidé arrêter d’allaiter, c’est leur volonté… ainsi doit-il, Amen 😉

  20. « A chaque récré, je lui filerai la tétée entre les barreaux de la grille du lycée.  » muhahaaaa j’imagine trop la scène !
    – depeche toi mman, on va au ciné après !

  21. Merci pour cet article (et les autres).
    Je ne suis pas (encore) maman mais je suis pour que chacune fasse comme elle peut, et surtout que les femmes aient accès à l’information, au soutient et au CHOIX.

    Concernant le lait de vache, un petit hors-sujet: il parait (d’après l’oncle de mon compagnon, médecin) qu’on cesse d’être allergique une fois adulte… Mais bien sur, notre estomac adulte digère bien les protéines qui sont censée faire grossir un veau. Alors expliquez moi pourquoi je suis malade quand je mange du fromage le soir?

    Même les médecins ne savent pas tout, il y a aussi les lobbies etc. Moi je suis assez pour essayer et voir par soit-même dans la mesure du possible. Et faire au ressentit aussi, mais cela nécessite de se faire confiance et de laisser dire autour de soit (pas toujours facile…)

    • On ne cesse pas vraiment d’être allergique à l’âge adulte, on n’aurait déjà jamais dû consommer le lait d’une autre espèce pour commencer et normalement, l’enfant humain ne consomme plus de lait (humain) après le sevrage. Le taux de lactase (enzyme pour dégrader le lactose) baisse avec les années de manière tout à fait naturelle SAUF chez les personnes qui continuent à consommer des produits laitiers, de vache notamment.
      L’organisme se met alors à accepter (contre son gré) un aliment qui l’intoxique chaque jour davantage (surtout avec la forte consommation qu’en font les français) et cela se manifeste par toutes sortes de maux aigüs et/ou chroniques. Mais tout le monde trouve cela normal d’être souvent malade (« c’est l’âge !! »).
      Les médecins nient (ou oublient contre les vacances/séminaires payés par Nestruc) les bases même de la chimie, c’est hallucinant.
      Donc tu as raison de faire confiance aux réactions de ton corps, à ton ressenti, ton organisme n’a pas l’air d’apprécier les produits laitiers donc consommation restreinte ou STOP (oui je sais le fromage hmmmm c’est bon).

      • Deux exemples pour appuyer le message d’Emmanuelle, et qui démontrent que l’allergie au lait de vache ne disparaît pas avec l’âge, et cause bien des maux:
        – Depuis des années, ma mère avait des migraines à s’en taper la tête contre les murs, trois jours couchée dans le noir à ne pas supporter le moindre bruit ni la moindre lumière. Après maintes consultations où personne ne trouvait rien, son nouveau médecin (elle venait d’emménager à Lille, il y a 10 ans) lui demande si elle consomme du lait de vache. Réponse: oui, tous les jours, sous différentes formes. Il lui a demandé de tester d’arrêter, et de remplacer par du lait de brebis par exemple si elle voulait encore manger des laitages (yaourts au lait de brebis etc). Et ben du jour au lendemain, les migraines ont disparu. Complètement. Elle consomme encore du lait de vache en quantité infime uniquement dans certaines fromages (un St Nectaire au lait de brebis, ça le ferait moyen quand même, parole d’Auvergnate) et dans les produits de grande distribution (elle n’est pas allergique en dessous d’une certaine dose, donc elle ne regarde pas si son paquet de biscuits contient des PLV par exemple), mais sinon elle a complètement banni les laitages de vache. Aucune erreur possible sur le verdict: fais lui un seul yaourt au lait de vache, migraine assurée!

        – Mon petit frère, asthmatique. Montrait des signaux similaires à ceux de ma mère: maux de tête etc. Elle lui a fait arrêter les laitages: diminution des maux de tête mais, mieux, quasi disparition de l’asthme (sauf en cas d’énorme effort, mais ça doit faire 5 ou 6 ans qu’il n’a pas fait une crise). Son allergie aux PLV se concentrait, effectivement, sur les poumons.

        Et après, il y a ceux qui les tolèrent très bien. Je me fais un pack de 6 bouteilles à moi seule dans la semaine, je mange des yaourts, du fromage, etc etc. J’adore le lait, je l’ai toujours super bien toléré, je suis jamais malade (ma dernière maladie doit remonter à plus de 4 ans, rhume compris). Bizarre quoi.

  22. Moi on m’a beaucoup demandé si je savais quel quantité de lait ils buvaient, je leur répondais que oui je pesai mes seins pour savoir combien j’avais a leur donner !!!

  23. Ma mère passé mes 3 mois d’allaitement: mais pour quoi tu l’allaites encore? C’est le premier mois qui compte aprés..bof.
    Et puis de toute façon, faut que tu la complémentes hein, ton lait c’est pas assez.
    Je me pose des questions, ma mère, je la connais comme si elle m’avait faite, et je sais qu’elle est pas bête…alors pourquoi me sort-elle ces aneries?
    je la questionne: oui, j’ai allaité juste 3 mois ta soeur, j’ai dû arréter parceque mon lait était pas assez nourrisant.
    – ha bon? elle prennait pas de poids?
    – si, si, tu parles, elle était graaaaasse…mais elle avait tout le temps faim, elle réclamait tout le temps!
    – béh maman, elle réclamait pas forcément, elle avait peut etre juste besoin d’une tétée réconfort, ou de sucer un truc?! (les sucettes etaient interdites par mon père)
    – bah, n’importe quoi! elle avait tout le temps faim je te dis!et puis de toute façon allaiter ça m’a fait super mal tout le temps, je vous nourrissais en pleurant et en serrant les dents pour pas crier.oh et puis tu m’emmerdes avec tes questions.

    … bon… ok.

    Et récement: mais encoooooooooore tu l’allaites? Et tu l’allaiteras jusqu’à quand?

  24. moi on m’a sortit « ahhh c’est chouette il grossit bien ton fils (à 3 mois), t’as de la chance d’avoir un lait assez nourrissant ! » et quand je répond que le lait est rarement « pas assez nourrissant… oh mon dieu qu’est ce que je n’ai pas dit ! ça démarre en discussion en parlant de la soeur de la cousine du voisin de la grand mère qui vit à machintruc qui lui a raconté qu’elle avait beau tirer du lait yavait pas une goutte qui sortait, alors forcement à voir pleurer son bébé il a été calé avec un bon bib de LA… donc OUI le lait pas assez nourrissant ça existe…

  25. Moi je n’allaite pas encore, puisque je suis enceinte, mais je compte bien le faire, et longtemps ! Mais j’ai déjà droit à des réponses type « enfin… si tu peux ». Entre ma mère qui me dit qu’elle a du arrêter mon allaitement parce que j’avais trop faim et elle pas assez de lait, et mon ostéo qui me dit que tous les bébés ne savent pas téter, je suis pas aidée. Mon mari me soutient, c’est l’essentiel.
    Je vais aller lire les commentaires précédents, histoire de me crisper un peu 😀

    • Un ostéo qui dit ça, ça me coupe le souffle! t’es sûre que c’est un bon ostéo? Remarque, il peut être bon ostéo et nul en allaitement, ce n’est pas tout à fait la même chose. Comme tant de médecins qui croient tout savoir sur tout…
      Désinformation, quand tu nous tiens…

      Courage!

      • Bah justement j’ai tiqué… pourtant oui oui il est bon, il enseigne et tout… J’aurais du lui demander de développer mais j’ai pas eu le courage.
        Il est anti-lait de vache, c’est déjà bien, par contre en effet pour l’allaitement bof.
        Ceci dit, il y a un ostéo à l’espace périnatal près de chez moi, j’irai plutôt là-bas je pense.

  26. AAaaarrghh mais rassurez-moi, entre vous toutes vous n’avez pas déjà entendu TOUTES ces phrases??? C’est un gros gag? Ca fait peur, c’est effrayant!! Le coup de l’homosexualité et le « juste pour satisfaire la mère » ça me sidère!
    J’ai de la chance moi on me fout la paix, à part les éternels « mais t’as encore du lait? » qui me font hésiter à me mettre des graduations sur les seins comme un récipient de cuisine, mais sinon ça va. Mais je vais garder 2-3 de ces magnifiques sorties sous l’nichon, on sait jamais 😉

  27. Dans le style com débile ma belle mère a dit un jour à mon fils vers ses 1 an je crois « pour tes 18 ans maman se coupera un sein pour que partes vivre avec… » (niveau de connerie au ras des pâquerettes…) ce à quoi j’ai répondu non il emmènera maman toute entière c’est mieux !!! « Quand on est con on est con…!!! »

  28. pour Nocta …. heu si … toutes ! lol
    Laurie j’suis pliée ! la belle mère !
    Le coup du elle dort / elle dort pas j’ai eu le droit !!! ma première en stagnation faisait ses nuits( des complettes comme les miennes) ….ma seconde en haut des courbes ne fait pas ses nuits (enfin si les siennes …. mais pas les miennes !) bizarrement à chaque fois c’est à cause de mon lait …. mouais …
    Ma choupette a un an demain … 100% LM, jamais vu un biberon … à une tasse/cup pour éviter qu’elle pique celle de sa soeur …. Puis elle est portée en écharpe, en couches lavables, dort dans notre chambre, sauf … heu quelques fois avec sa soeur enfin rarement . Alors les « tu vas en faire une sauvage/enfant roi/associable » … ou « tu t’en déferas jamais » … maintenant les gens ose même plus … enceinte ils me disaient « et tu vas faire comme avec ta grande ? » je répondais « non …. PIRE » ! ptdr
    Aller … le monopole des pharmaceutiques est quand même sacrément fort et déneurolisateur !

  29. oh yeah! ça c’est du grand McMaman, super billet!
    à imprimer et à apprendre par coeur, de manière à clouer le bec à toutes les conneries qu’on peut entendre…

  30. hiiiiiiiiiiiiiii ma minette sera la reine des lesbienne alors!!!!! 36 mois dans 3 jours et toujours un allaitement a la demande 😉

  31. Parfait cet article !!!
    C’est vrai qu’on s’en prend des vertes et des pas mures…
    Première allaitante de la famille. Oh mon dieu, j’allais empoisonner ma fille !
    Et puis biensur, toutes les mamans-biberons savaient mieux que moi… Mon lait n’était pas bon… Je n’aurais et n’avais jamais assez de lait… Mon lait lui faisait mal au ventre… Surtout pas d’ail, mon lait allait virer…
    La meilleure « AAhhh ! maintenant qu’elle a des dents, ça me dégoute que tu l’allaite !!! » Euhh… Tu peux me la refaire ? Parce que là, je n’ai pas tout compris…
    Et ben même avec touts leur savoir faire en biberonage, et bien, ma pépette a tétée plus de 13 mois (et 13 jours) et elle, elle n’a pas eu besoin d’un abonnement chez le docteur pour sa première année ! Na !

  32. J’adooooore!!c’est tellement vrai tout ça!
    La dernière réflexion que j’ai eu vient de mon chef de service! Oui oui!
    Je reprend le travail très bientôt et je lui ai téléphoné pour le prévenir que je comptais tirer mon lait au travail et que légalement il devait s’organiser pour que cela soit possible…et bien voilà que Môsieur, environ 50 balais m’explique qu’après 3mois,le lait maternel c’est pas conseillé, que je vais rapidement ne plus avoir de lait,que tirer mon lait va être vraiment stressant pour moi et blablabla…ouai ok chef mais on fait comment! Je veux et je VAIS tirer mon lait,point barre!

  33. super! ça va couper la chique à pas mal de monde !
    je dis aussi que je l’allaiterais encore à 18 ans et on m’a aussi sorti que je me faisais chié à encore l’allaiter et à tirer mon lait (mais sur le coup reprise du boulot aprés un an d’absence, pas trop en forme alors je n’ai pas su répliqué…:( )
    et puis pour le coup de l’inceste ça me gave que tous le monde disent ça jusqu’au psy et medecins…moi quand je regarde mon fils je n’ai pas l’impression qu’il prenne un plaisir sexuel à téter et moi ça ne me fait pas du tout le même effet quand c’est au tour de mon ami, lol! de toute manière je crois qu’il n’y a que des hommes qui ont dit ça, ils ont juste peur qu’on leur pique leur place ou ont du etre frustré dans leur vie a cause d’une poitrine. ce sont les adultes qui transforment ça en inceste.

  34. Alors moi j’ai entendu une pédiatre dire « attention à ne pas trop vous exposer au soleil, votre lait va tourner ! » …. véridique, de la part d’un professionel.

    Alors je dis………. AH………AH…………AH

    Mais après avoir bien rigolé, je me dis que ça fait quand même flipper non ?? entendre ça en 2011.

    LoL

    • trop trop fort ! venant de la belle-mère, du cousin ou de la boulangère, ça aurait faire sourire, mais d’un pédiatre!!! d’unE pédiatre, en plus !!! Oui ça devient inquiétant.
      C’est bien connu, si on veut du lait chaud,on va au soleil, et si on en veut du froid, on fait un tour au frigo MDR

  35. Je n’allaite pas vu que je suis pas encore maman (bientôt et j’allaiterai).
    L’autre jour j’étais avec ma belle sœur qui avait ma nièce au sein (précisons au passage que mon frangin explique à tout le monde que le lait maternel stro bien et que l’allaitement stro cool). Je lui ai dit « Rôôh, comment j’ai trop hâte de pouvoir faire pareil ^^ Ça a l’air trop bien » et… elle s’est mise à pleurer. Merde ! Où avais-je commis une faute ?! Elle a fini par se remettre et elle m’a expliqué que c’était pas souvent les commentaires positifs et encourageants et que ça lui faisait bien plaisir.
    Donc on en est là… À faire pleurer des mamans devant la rareté des encouragements face aux commentaires négatifs.

  36. Génial, ça fait du bien de lire ça.
    Choupinette a 6 mois et demi, je rentre de vacances et je vais continuer à tirer mon lait au travail…. J’attends les réfléxions… Jusqu’à 6 mois, ça passait a peu près, je faisais des petites blagues à mon sujet (« eh oui, la laiterie est de service »). Là je crois que, passé les 6 mois fatidiques, je peux m’attendre des remarques.
    Promis, si j’en ai des croustillantes, je les publierai.

  37. Moi ce qui m’énerve par dessus tout c’est le « quel couraaaage, c’est bien ! » (mais moi je ne le fais pas. Tu passes pour une espèce de mere sacrificielle sans vie Perso.

    • MDR à propos du « courage »: c’est sûr que laver un biberon, le stériliser pour certaines, mesurer le lait, mesurer l’eau, faire chauffer, tout ça en entendant un bébé hurler de faim ou réclamer en insistant, acheter des packs de bouteilles d’eau, acheter des boites de poudre c’est pas du courage… et c’est la libération de la femme !!!
      J’ai jamais compris cet argument de libération de la femme avec le biberon. J’en conçois d’autres, des arguments pro -bib, mais pas celui-là.
      Ah oui, papa peut le faire aussi, le bib. Mais papa peut aussi faire le ménage, la cuisine, la lessive, pendant que maman allaite, non ?

      En tout cas, ce post va m’être utile, car moi qui suis lente à la réaction, surout quand je suis interloquée par les affirmations/questions débile, je pourrais avoir en stock quelques réponses!
      (exple: ma belle-mère qui ne me demande pas mais affirme
      (bébé -4 mois à l’époque-, )
      -alors, vous lui donnez combien de biberons maintenant?
      -mais je continue d’allaiter
      -oui, mais vous donnez bien des biberons en plus, non ?
      -euh non, pourquoi?…

      -No comment-

  38. j’ai pleuré de rire !!! trop vrai (11 mois d’allaitement et j’ai tout entendu, normal j’ai plein de copine enceintes) et trop bon. j’ai noté l’histoire du tabac froid !
    Y en a un qui revient souvent de la part de copine qui ont allaité et même de copine médecin : « tu as de la chance d’avoir encore assez de lait pour arriver à la nourrir ! ». franchement quoi répondre devant tant d’ignorance ????

  39. Mon chef téléphoné durant ma pause d’allaitement pour commander 2l de lait chez la laitière….. :s

  40. « Mais c’est votre lait qui rend malade votre fille,il faut la passer au lait normal. »
    Mais bien sur avec une Aplv je vais la tuer en lui donnant un biberon de Lait Artificiel c’est telllement plus simple….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s