Quand ELLE oublie le lait maternel

L’inconvénient de s’abonner à des magazines, c’est qu’il faut attendre de rentrer de vacances pour les lire. C’est donc hier que j’ai découvert le n°3422 du magazine ELLE, avec Jennifer Aniston en couverture, paru le 29 juillet 2011.
Une lecture intéressante – certes, comme à l’habitude, bien trop entrecoupée de pages publicitaires – jusqu’à ce que j’arrive à la page 112.

Forcément, le titre m’interpelle : « Quel lait pour bébé ? ».

Forcément je lis l’article. Il fait une page, soit 4 colonnes et à ma grande surprise : pas une seule mention du lait maternel !

Pire, à l’affirmation « le lait infantile est le meilleur choix jusqu’à 3 ans », il est répondu : VRAI.

Rappelons que le lait infantile se définit comme un lait industriel à base de lait de vache, mais dont on a modifié la composition de manière à le rendre le plus proche possible du lait d’une maman. D’ailleurs, l’appellation réglementaire est « préparation » et non « lait » (arrêté du 11 avril 2008).

De toute évidence, la journaliste, Laure LETER, en choisissant le titre de son article, a commis une erreur de terminologie flagrante.
Mais surtout, en tentant de démontrer la suprématie du « lait » infantile face aux lait végétaux ou encore face au lait de vache ou de brebis, l’auteure a purement et simplement oublié de mentionner l’adéquation parfaite du lait maternel avec les besoins de l’enfant.

Certes, la journaliste a respecté l’interdiction légale de ne pas faire de publicité pour le lait 1er âge, mais le lait 2ème âge et les laits de croissance sont largement plébiscités, dans un déni total de l’allaitement maternel.

A mon sens, cet article n’informe que partiellement le lecteur et ne remplit donc pas son devoir moral. Une information partielle équivaut à une mauvaise information.

Le magazine ELLE m’a choqueR… et surtout déçue.
Bref, un article incomplet et incorrect qui aurait presque pu être commandé par un fabricant de lait artificiel !

Réagir en rédigeant un commentaire suite à l’article sur le site de ELLE.

Billet originalement publié le lundi 15 août chez Happy Housewife.

D’ici la fin de la semaine, Je suis une Seinte te proposera de signer une pétition à l’attention de la directrice de la rédaction du magazine ELLE pour demander un rectificatif de cet article.
Le lien vers la pétition sera publié sur le blog, je compte sur vous !

Publicités

21 réponses à “Quand ELLE oublie le lait maternel

  1. Malheureusement, ça ne traduit que la tendance actuelle : les journalistes ne font pas de l’information mais écrivent/disent ce que les gens ont envie de lire/entendre…
    C’est vrai pour ça mais pour tout le reste aussi …………………….

  2. Juste aberrant cet article… Merci d’avoir relayé l’info, je suis allée commenter et visiblement je n’étais pas la seule!

  3. Commentaire laissé. Encore un putain d’article de merde qui contribu à la désinformation et alimente le lobbying des industries agro-alimentaires…!

  4. Putain mais c’est pas vrai??!!! Ohh mais qu’est-ce que ça m’énerve ça, c’est juste pas possible bordel de bite de merde (oui pardon on va essayer de rester polie hein)!! Bientôt on va OUBLIER que les femmes produisent du lait maternel, mais ils le font exprès (ou bien?)!! Ca faisait un bout de temps que j’étais en pétard contre la presse féminine (notamment à cause de leurs dossiers « sexo » et « comment être bonne et soumise en 69 leçons ») mais alors là c’est bon quoi…! Pfffffff

  5. ouh là là, j’ai l’impression que le lobbying forcené a recommencé, comme à l’époque (des trente « glorieuses » !) où les commerciaux sillonnaient l’Afrique pour « convertir » les mamans au biberon, en faisant miroiter sa modernité. Résultat, comme l’eau de certaines régions est très difficile à stériliser, surtout quand on est mal équipée, des dizaines de milliers de morts de bébés par diarrhée. Je marque votre site, pour revenir signer.

    • Addendum: eh bien, j’ai l’impression que l’histoire, le « Baby killer scandal » a été oubliée, ou « qu’on » a tout fait pour la faire oublier (et qu’on a réussi).

      Alors qu’elle est justement à l’origine des lois qui interdisent de prétendre que l’alimentation au biberon est meilleure que celle au sein (comme c’était le cas quand j’étais petite dans les années 60, je m’en souviens fort bien).

      Voici donc des sources sérieuses. Le livre relatant l’affaire, aujourd’hui introuvable, a été numérisé par Google. Il est donc lisible en ligne, ici:
      http://books.google.fr/books?id=987vD6TfeMkC&lpg=PP1&pg=PP1#v=onepage&q&f=false
      Et voir 3e paragraphe ici:
      http://www.barons-marques.info/article.php?titre=bonheur_progres_publicite

      …mais visiblement penser qu’il s’agit d’une histoire « connue » est trop optimiste. Le même travail semble à faire et refaire, sans cesse, étant donné la manière dont les industriels du lait semblent désormais compter sur l’oubli des jeunes générations de mamans pour repartir comme en 40. Déprime.

  6. je suis choqué par tant de bétise, j esperes que le petition portera ses fruits et qu elle se rendra compte de son ENORME ERREUR, a croire que les insdustriels leur graisse la patte????

  7. c’est grave!! je suis curieuse de voir comment le magazine répondra à la pétition, que je signerais bien sûr !

  8. et pourquoi taper plus haut ? ecrire au groupe a qui appartient ELLE pour leur demander d’embaucher de vraies journalistes, ou de mettre en place un comité de relecture …
    parce qu’entre badinter et l’AAD, et l’oubli du LM ..

    • ELLE appartient à Lagardère, et comment ELLE rapporte de l’argent à Lagardère?
      Grâce à la pub, et qui achète les espaces de pub?
      Nestlé et consorts!
      Le lait maternel ne rapporte rien!

  9. un peu HS mais je le dis qd même :
    quand je pense qu’ils ont fait chier ‘grandir autrement » a cause de leur numéro sur la contraception, et pendant ce temps, ELLE publie des trucs pareils …
    y a vraiment 2 poids 2 mesures …

  10. Pingback: Suite de l’article paru dans ELLE « Quel lait pour bébé ?  – La pétition « Je suis une Seinte·

  11. Choquée aussi par cet article qui oublie le lait le plus adapté, j’ai tout simplement décidé de ne pas renouveler mon abonnement (ça tombe bien, il touche à sa fin !).

    Voilà.
    Pour une fois, j’espère avoir droit à un démarchage téléphonique, je saurai quoi leur répondre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s