Pendant les tétées…

Pendant les tétées, je garde mon Doudou,

c’est là que je l’ai trouvé, contre les nénés de Maman,

et il sent comme nous, il sent notre lait.

*

Pendant les tétées, je gratte un grain de beauté

il est bien accroché sur ce grand fond blanc

car j’ai beau frotter, il ne veut pas s’enlever.

*

Pendant les tétées, je passe ma main sous le gilet lentement

et je griffouille un peu le dos de Maman,

de haut en bas, tout doucement.

*

Pendant les tétées, j’attrape mon pied, je le fais sentir à Maman

qui le croque de toutes ses grandes dents,

mais pas fort, juste pour rigoler.

*

Pendant les tétées, je range mes petites dents,

je glisse ma langue délicatement sur ce sein que j’aime tant,

je ne veux pas faire mal à Maman.

*

Pendant les tétées, je lui tire gentiment les cheveux,

mais c’est seulement pour la rapprocher un peu,

et qu’elle me fasse un bisou dans le creux du cou.

*

Pendant les tétées, Maman penche la tête,

comme pour respirer ma peau

et parfois je me vois dans le reflet de ses lunettes.

*

Pendant les tétées elle me fait rigoler,

elle fait la petite bête alors que moi je tète.

*

Pendant les tétées je ne pense qu’à Maman,

parfois elle chante et parfois elle ferme les yeux.

*

Pendant les tétées, je sens si maman est triste,

et je ne veux plus la quitter, je veux rester tout près.

*

Pendant les tétées, je vois ses soucis s’envoler

mais il faut bien que je retourne jouer.

*

Pendant les tétées, le temps s’arrête pour nous deux,

et je sais que Papa nous regarde, heureux.

Publicités

32 réponses à “Pendant les tétées…

  1. c’est trop trop beau, mais parce que c’est tellement vrai !!!
    wow …
    merci pour cette note …

  2. Hymne à ….la tétée . Ca donnerai « presque » envie de refaire un bébé pour revivre ces beaux moments .
    Merci

  3. j’avoue, j’ai chougné… bon mais c’est sûrement la fatigue, hein!
    magnifique texte, merci! (ça ferait un bel album pour enfant, bien illustré, non?!)

  4. « Pendant les tétées, je sens si maman est triste,

    et je ne veux plus la quitter, je veux rester tout près »

    pfioouuu émouvant ! merci ^^

  5. il n’y a qu’un seul mot « MAGNIFIQUE » !!!!!!!!
    pour la strof si maman est triste……… je me vois, car on m’a détecté une hyperthyroÏdie et le docteur m’a dit qu’il faudrait que je pense à arrêter l’allaitement pour me soigné, ça à été horrible à entendre, comme si on m’arraché mon fils des bras et qu’on me l’enlevé, mon bébé ressentait ma tristesse et comme fait exprès il ne voulait plus quitter mon sein et mes bras. Mais mon docteur a bien compris que pour mon fils et moi c’était quelques chose d’impossible à faire cette séparation est trop dur voir insuportable et surtout impensable. je fais régulièrement des examens afin de vérifier, ça stagne toujours donc je peux continuer l’allaitement aussi longtemps que je veux.

    • Pour « yoyo »
      Merci Docteur, tous les médecins n’ont pas cette conscience et ce respect là. Il en faudrait plus.

  6. Quel superbe texte, j’aurai pu écrire exactement le même….
    Qu’est ce qu’lle m’agace (car ça fait quand même un peu mal) quand elle chipotte monpetit kyste au bras, juste près du seins… Moi aussi j’ai des lunettes…. 😉
    Ma loupiotte a 14 mois, c’est toujours aussi merveilleux, même si elle fait de plus en plus souvent de la gymnastique en même temps..

  7. Quel joli texte…
    Moi aussi j’adore lui croquer les pieds, les mains, et la faire rire… et voir le rire arriver, à la commissure des lèvres, en ne voyant qu’une moitié de son visage… moment magique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s