Tétée 2.0

Je suis une fille du 21e siècle.
J’allume mon PC quand je me lève, je l’éteins avant de me coucher. Je fais toutes mes petites recherches quotidiennes sur la toile (N° de tél, adresse, itinéraire, météo, recette…), j’envoie mes voeux de fin d’année par mail après avoir trafiqué une p’tite photo sympa sur un logiciel de retouche freeware, je commande mes cadeaux de Noël en ligne et les fais emballer direct, j’achète les billets d’avion aux enchères sur le net pour que ma grand-mère de 90 ans aille triper sur la plage, je compare en ligne le prix de mes achats bébé pour économiser sur mon salaire à mi-temps.
J’ai connu Caramail, Lycos, E-mule, Copain d’avant et les modems qui font bip-bip-biiiiiiiip. Aujourd’hui j’ai un compte Facebook et je partage mes photos en ligne avec ma famille et mes amis.

J’ai un bébé d’un an, allaité, et donc forcément dans le tas des centaines de photos de lui (ouais je le kiffe) que je poste il y a des photos où il tète. J’ai récemment eu des réflexions du genre : « Tu devrais pas mettre de telles photos sur FaceBook » ; « C’est choquant de dévoiler son intimité comme ça » ; « Tu te rends pas compte : FB, c’est public »…

Réponses en vrac :
Oui je sais, FB c’est public, n’empêche qu’il y a des paramètres de confidentialité et des « listes d’amis » qu’on peut créer, afin de ne montrer que ce qu’on veut à qui on veut. Je sais pertinemment ce que je fais, ce que je montre et à qui je le montre. En l’occurrence pour moi montrer une photo de tétée, ce n’est pas choquant, c’est une photo comme les autres, une photo qui fait partie de notre quotidien, comme une dans le bain, sur la table à langer, dans sa chaise à table… Précisément comme une photo de lui sur les genoux de son père en train de taper dans l’assiette. Il mange, normal, non ? Est-il choquant de voir des photos de bébés en train de manger ou boire ?

Est-ce un moment intime ? Oui, c’est vrai, certaines tétées sont particulières, tendres, empreintes de douceur, d’échanges de caresses et de regards profonds. Les premières, c’est sûr. Les autres, pas toutes. Cela devient un geste naturel et quotidien, même si cela reste toujours un rapport particulier à son enfant.

Je poste parfois des photos de moi en train d’allaiter, tout comme j’ai pu poster des photos assez intimes de moi, mon couple, ma grossesse, ma famille, mes enfants. Intimes car elles dévoilent un bout de notre vie privée, rien qu’à nous, à la maison. Intime ne veut pas dire impudique. Ces photos si spéciales sont toujours prises sous un angle particulier. On sentira dans le regard du photographe, la lumière, le cadrage; qu’on souhaite nous faire partager un moment unique, empreint d’émotion, et non pas une scène obscène et choquante.

Ah oui, c’est le sein qui gène… je le dis en murmurant, hein… Non mais quelle hypocrisie ! Quelle pudibonderie mal placée ! Que ceux qui sont choqués par le sein d’une maman qui nourrit ou qui câline son enfant partent à la chasse aux affiches, clips, publicités télé, pop-up internet, magazines à hauteur des yeux des enfants qui ne cessent de nous bombarder d’images à caractère sexuel, parfois à la limite de l’obscène tellement les ambiances rendues sont languissantes, les femmes objets et les postures suggestives à outrance.

Hé non, les obsédés ! Le sein qui nourrit n’a pas de caractère sexuel, si vous en y voyez un alors vous avez un petit problème à régler avec votre rapport au corps et à la sexualité. Ce n’est pas non plus une question de pudeur, car je suis quelqu’un d’assez pudique au demeurant. Qui prévoit un t-shirt ou une robe d’allaitement quand elle sort, qui se tourne pour être discrète dans le métro ou à la piscine. Mais sortir mon sein pour nourrir mon enfant n’est pas une impudeur de ma part, je fais mon taf de mère : il a faim, je lui donne à manger.

Oui, car tout comme je poste une photo de mon fils en train de téter, j’allaite aussi en public. J’allaite où c’est nécessaire, en fait : à la maison ou dehors. Qu’il y ait du monde ou pas. Quand bébé demande, je réponds et je ne cours pas me cacher dans un coin.

En fait FB est un peu le reflet de notre société. Comme on ne voit pas souvent de maman allaiter son enfant « en public », j’entends par là dans des lieux publics (et non pas devant un public), on ne voit pas non plus beaucoup de photos de bébés allaités dans les galeries photos de leurs parents gâteux.

Il serait pourtant temps que cet acte naturel redevienne la norme, ça ferait moins de débats là où il ne devrait pas y en avoir…

Publicités

14 réponses à “Tétée 2.0

  1. Je trouve que c’est un texte efficace et très sur. Bien-sur c’est vrai, cet acte est d’une banalité terrifiante et il a été, je ne sais pourquoi ? Stigmatiser. Une ancienne de mes collègues, alors que je travaillais en crèche (et qu’elle aussi), (et qu’elle venait d’apprendre qu’elle devenait grand-mère pour la 1ère fois) (sur ses 3 enfants…), m’avait dit d’un air parfaitement dégoûtée que elle serait DÉRANGÉE de voir une maman allaiter dans un restaurant ou dans un café et qu’il faudrait que les mamans ne le fassent pas ou prennent leur précaution avant… Prennent leur précaution avant ? Cette femme qui a eu trois enfants à soudainement oublié qu’il n’était ni possible, ni normal de faire ce genre de chose avec les tous petits. Belle mentalité pour une femme qui travail dans le milieu de la petite enfance (0-3 ans)… Alors je te suis à 100%, ne lâche rien, parce que, les mamans, et nous, les futurs mamans, on a besoin de gens comme toi qui disent : MERDE.
    Alors merci !

  2. Whaou Nas’ quelle plume tu me scie j’adore !!! c’est toute ce que je pense sans savoir comment le dire parce que moi des fois suis trop brute de décoffrage mais j’ai du apprendre à me modérer peut-être un peu trop du coup… Pour Nas’ hip hip hip HOURRA !!!

  3. Il suffit d’allumer une télé pour voir qu’un sein n’a absolument rien de choquant !
    Enfin… notre société copie le modèle américain : ultra prude tout en étant ultra trash.

  4. lemondedelucile : je peux à la limite comprendre qu’on soit gêné, vu notre contexte culturel et social, ou encore par rapport à notre éducation. Mais de là à être outré ou dégoutté, non ! Tout es dans le mot employé, le regard posé…
    comme tu dis : je suis une Seinte et je ne m’en cacherai pas 😉

    Laurie : merci !

    Happy Housewife : justement, je pense que la télé « dérègle » notre rapport à la sexualité et au corps, qui sont des choses naturelles après tout, qu’un tout petit appréhende dès sa naissance et même avant !
    Avec toutes ces images sexuelles et sexualisées qui nous frappent sans cesse, on voit de la sexualité là où il n’y a parfois qu’un brin de peau, un peu de nudité, une tétée…

  5. Entièrement d’accord sur tous les points!

    L’allaitement devrait être la norme.

    Eh oui, on est tous -enfants compris- abreuvé de femmes à moitié voire complétement à poil sur les magazines, la tv, etc, pour vendre des voitures, des yaourts, que sais-je… mais s’il s’agit d’une femme qui allaite, ouh là c’est choquant !

    Pour info, je prends le train tous les matins avec ma puce et je l’allaite dedans. Je n’ai pas tj de haut spécial allaitement, mais je me débrouille pour rester discrète. En 5 mois, je n’ai pas encore eu de réflexion désobligeante. En même temps, ceux qui sont pas contents n’ont qu’à changer de place…

    Allaitons partout !

  6. C’est ce que je disais encore le weekend passé à la tatie de ma sauterelle, qu’il serait temps que ce soit nous la norme, et pas les bib’s ……

    Bref, bien dit, comme d’hab’ !

  7. pourquoi une maman qui donne le biberon en public est qualifié de normal tandis que la maman qui allaite son enfant en public est qualifié de honte.
    moi je dis non et je suis entièrement d’accord avec toi alors pourquoi rien n’est dit quand on voit ses femmes à poile à la tv pour une pub par exemple d’un parfum que les enfants regardent
    j’ai partagé ton ticket sur ma page facebook
    je donne le sein à mon fils de partout où je me trouve, et en plus il passe d’un sein à l’autre à longueur de temps pendant sa tété et honnêtement j’emmerde tout le monde,
    avant qu’on viennent me voir pour que je me cache, il ferait mieux d’aller voir ce qui se passe dans certains coin de rue.

  8. Ici, on est contre le partage en ligne mais c’est valable pour TOUTES les photos ! Si toi, tu acceptes le principe de mettre des photos de vous sur le web, ben pourquoi pas les photos de tétées, ça ne me choque pas, c’est le principe de départ qui est ton choix 😉

  9. Pingback: Délit : nichonnage intempestif. « Sauterelle Box·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s