Un allaitement de toute beauté (lingerie inside)

Allaiter pour moi n’a pas toujours rimé avec « féminité ». Et pourtant, on parle bien de seins là. Il n’y a pas plus « femme » que des seins, qu’ils soient petits, gros, en pomme, en poire… ou même en gant de toilette.
Mais avec la grossesse et l’allaitement, la vision de ces monts charnus a changé pour moi. Après avoir été de sérieux atouts de séduction – dixit mon homme – ils se sont transformés en « mamelles » bienfaitrices. Uniquement en mamelles nourricières (qui connaissaient en plus des ratés… la honte quand on a de gros seins… comme quoi, la taille ne compte pas !). Ils n’étaient que des excroissances maternelles. Puis, petit à petit, les premières difficultés passées, on s’est re-rencontrés. Mais ça a été dur. Entre les coussinets d’allaitement et les tenues pour faciliter la mise au néné, c’était tendu !
Et autant dire que la lingerie d’allaitement ne t’aide pas à te sentir… séduisante. Version cœur croisé de Playtex, aussi sexy qu’un Damart, un soutif d’allaitement, ce n’est pas toujours glam glam. Pourtant, une jolie lingerie, ça fait du bien au moral, particulièrement les premiers jours.
Je t’explique : tu viens d’accoucher il y a deux jours, ton ventre qui pendouille, la culotte filet dégainée, le corps ramollo et là t’as une montée de lait de branque qui transforme tes seins en obus. Il te FAUT un soutien-gorge de compèt. Et là… tu mets un soutif tout pourri en coton. Je te dis que le moral file tout droit d’où il est venu, c’est-à-dire de très loin au fond de toi, à gauche après la chute d’hormones.
Et puis le soutif en coton acheté à Kiabille ou chez Vertpotée, quand tu fais du 95F et demi, il sert à rien. A rien du tout j’te dis. D’ailleurs, pour celles qui sont passées par là, trouver un soutif normal à cette taille, ce n’est pas une mince affaire. Mais qu’ils soient d’allaitement relève de la quête d’Indiana Jones et le soutif maudit.
Tu te dis : « Qu’à cela ne tienne, je ferais sans ». Laisse tomber : en théorie tu te dis que déballer le nichon ça sera facile avec un soutif normal, mais en pratique, c’est carrément ubuesque. D’abord, un soutif d’allaitement, ça maintient bien et ça, t’en as besoin : avec les montées de lait et les coussinets à coincer, il doit être ajusté. Et puis c’est juste pratique : il suffit juste de bien choisir le système de dégrafage. Avec ou sans armatures, il s’agit d’un choix personnel, même si le sans armature reste le plus confortable à mon sens, surtout les premiers temps.

Et puis maintenant, on trouve des soutiens-gorges super jolis pour allaiter. Chez Mamanana, ils en ont à faire pâlir d’envie ! Avec de la dentelle affriolante, couleur chair, noir, tes nénés y trouveront leur bonheur. Toutes les formes y sont : avec ou sans armatures, du bonnet B à G, décolleté plongeant ou plus couvrant, avec 6 attaches, évolutifs, double-bonnets…

Il y a aussi BellaMaman qui propose des coloris plus que sympas… qui change du blanc laitier qu’on ne peut plus voir en peinture (surtout l’été ou en soirée, sous un top à bretelles noir hein…). Il y a même une sélection lingerie sexy : hé hé ! En plus, les prix sont carrément abordables.

Enfin, tu peux aussi te rendre sur Mamma Fashion : après tu ne pourras pas dire que tu n’as pas le choix ! Que je te vois pas avec un soutif tout pourri, t’entends ! Bon.

Allez, aimez-vous les seins les autres !

Et deux autres adresses, on est généreuses :
allaitement-shop.com
Sibellia
Et si tu as d’autres bonnes adresses, partage !

Par Kiki.
Photo par McMaman & McBaby. Et McBoobs.

Publicités

10 réponses à “Un allaitement de toute beauté (lingerie inside)

  1. oh oui tu as raison !! pour avoir trainé un moche soutif d’allaitement tigex, cherché vainement chez Kiabille ou chez Vertpotée un équipement à ma taille (du G siouplé!!), je me dis qu’étant donné l’âge de mon fils (13 mois), et le fait que je ne suis en moyenne qu’à la moitié de la durée de son allaitement, je pourrais bien m’offrir un ou deux beaux soutiens-gorges d’allaitement !!
    Alors merci pour les adresses !

  2. Hihi, j’étais justement en train de me dire qu’il fallait que je renouvelle ma garde-robe de soutien-gorge ces derniers jours!
    Seul soucis avec l’achat en ligne : trouver la bonne taille est mission périlleuse. Mais le shopping est prohibé de toute façon avec mes 2 terreurs.

    Merci pour l’article et les adresses!

  3. Tu as bien raison. Tu as oublié l’incomparable « coton gris chiné dont les coutures grattent au bout de deux lavages » de chez la Doute-Re.
    En plus ça remotive les jours où on se sent moche et très « laitière » (oui oui ça m’est arrivé): un joli soutif en dentelle noire, un bas assorti, et zou, la MILF est là! Mamanana te donne de bons conseils Claire et tu peux renvoyer sous 7 jours si la taille ne te convient pas. Pour les prix, moi j’investissais déjà dans de bonnes marques avant pour avoir un bon maintien, et là les prix sont les mêmes. Pour une durée d’allaitement long ça vaut vraiment le coup. (et comme t’as investi tu vas pas t’amuser à sevrer à la première mastite qui passe (pas)!)

    • Tout à fait d’accord avec tes conseils! Cela dit j’ai déjà été déçue niveau maintien avec de grandes marques… Mais bon, je ne désespère pas de trouver un jour le soutien-gorge idéal niveau maintien!

  4. J’avais acheté un Tigex qui ne m’a servi à rien pour finalement remettre les Best Form (qui ne sont pas des soutiens gorge d’allaitement) achetés pendant la grossesse. Lingerie spéciale « gros bonnets » d’un prix très raisonnable (acheté à Géant ou sur VP). On verra pour bb2 s’il y a mais comme je ne connaissais pas Mamanana à l’époque…

  5. les hotmilk sont aussi très jolis ! mais moi je sens que je vais bricoler mes soutifs normaux à armature car je ne supporte plus le tissu des soutifs d’allaitement, ça me fait des allergies.

  6. Bonjour,

    Je découvre votre site que j’adore!
    Pour ma petit histoire, je suis une maman de 28 ans et j’allaite mon fils de 26 mois encore plusieurs fois par jour. Cependant je pense bientôt arrêter car depuis plusieurs mois, il ne sait plus têter, il a beau ouvrir bien grand la bouche, ses dents appuient sur le téton et je me retrouve avec des marques à chaque fin de tétées, parfois jusqu’au sang (et la douleur qui va avec). J’ai beau lui expliquer, lui refuser le sein pour lui faire comprendre, rien ne marche, j’ai vraiment l’impression qu’il ne sait absolument plus placer sa bouche correctement! (car au niveau de la succion, il place correctement sa langue).
    Est-ce la fin de l’allaitement? Je n’arrive plus à supporter la situation car les tétées sont douloureuses, mais lui réclame toujours autant et pleure si je lui refuse…
    Auriez-vous des conseils par rapport à ma situation? J’aimerais vraiment continuer d’allaiter jusqu’au sevrage naturel…

  7. Je fais partie des mini-poitrines (qui donnent quand même beaucoup de lait !!) et effectivement mes soutifs d’allaitement étaient affreux. J’ai eu la chance de pouvoir remettre des soutien-gorge « normaux » (sans armature car ça me blessait) et de continuer à allaiter, je faisais juste une taille de plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s