Des rencontres, des échanges, des tétées.

Mon association était sur un salon ce week end. Pendant 48 heures j’ai parlé allaitement presque non stop.

J’ai écouté des mamans qui avaient besoin de parler de leurs petits tracas des débuts. Des informations ou du soutien qu’elles n’ont pas eu.
J’ai vu des mamans heureuses de trouver dans un salon très commercial un coin pour eux, confortable, avec des nanas accueillantes et bienveillantes.
J’ai vu des mères pas encore tout à fait sûres d’elles et de leur allaitement.
J’en ai vu d’autres comblées les yeux dans les yeux avec bébé.
J’ai parlé sevrage, en ouvrant quelques portes, j’ai répondu à un papa plein de questions.
Sur les principales causes du sevrage, je n’ai pas menti, les premiers jours sont parfois difficiles.
J’ai expliqué que même si quand on démarre un allaitement on se fixe parfois des limites de durée : 3 mois, 6 mois, 1 an, que finalement quand on le vit, ça se prolonge un peu sans qu’on s’en rende compte, et que c’est tellement bien, bon, pratique, beau, qu’on a finalement pas trop envie d’arrêter. Ni d’imposer un sevrage à son enfant. Que tout ça c’est aussi beaucoup culturel et que quand on écoute son corps et son coeur et bien on continue, longtemps.

J’ai discuté avec des mamans qui reprenaient le boulot, et qui avaient juste besoin d’un petit coup de pouce, qu’on leur dise que non à la reprise du boulot on n’est pas obligée de sevrer. Que oui c’est vrai, on peut mettre en place un allaitement mixte, que oui, c’est sûr, il n’est pas toujours évident de faire appliquer la loi qui nous permet de tirer noter lait et poursuivre notre allaitement. Que même si on n’arrive pas à faire respecter ce droit, par crainte peut être, on est malgré tout pas obligé de sevrer son enfant. Que les tétées du matin, des retrouvailles, du soir, du week end, peuvent se prolonger pour le plaisir de maman et de bébé, longtemps si on veut.
J’ai vu des mamans à cette période charnière de la reprise d’activité qui envisageaient de sevrer leur bébé. Sans aucun jugement, j’ai informé. J’ai dit que bien sûr le choix leur appartient, mais que tout est possible, si on le souhaite.
J’ai fait découvrir à certains que non, il n’y a pas un âge obligatoire où l’on sèvre son enfant. Que si, souvent, le sevrage est induit par la mère, il est normalement un processus qui s’opère tout seul, naturellement, sur une période relativement longue quand l’enfant est capable de s’alimenter seul.

J’ai parlé tire-lait, j’ai parlé bout de sein en silicone, j’ai parlé crevasse et engorgement, j’ai parlé coussin d’allaitement, confusion sein-tétine et tétée de bienvenue.
J’ai parlé REF, j’ai parlé pic de croissance, j’ai parlé grève de la tétée, j’ai parlé bébé malade, j’ai parlé hospitalisation d’un bébé allaité, j’ai parlé portage, j’ai parlé GTT, j’ai parlé époque et culture, éducation et pudeur, j’ai parlé blog et internet, j’ai parlé biberon et diversification, j’ai parlé cododo et nuits courtes, j’ai parlé amour, tendresse et disponibilité.
J’ai parlé avec des jeunes, j’ai parlé avec des grand-mères, j’ai parlé avec des pères, j’ai parlé avec mamans qui travaillent, qui aiment, qui vivent.
J’ai pu voir des allaitantes cool, d’autres un peu timides, certaines qui me connaissaient sur le net ! d’autres ravies de discuter, des mamans so sexy, glamour, des papas heureux d’avoir une femme-mère accomplie, des couples dans la plénitude l’allaitement.

J’ai passé un très bon week end. Je sais que « le message » est passé, peut être pas auprès de toutes, mais de quelques-unes c’est certain. Et j’ai comme l’impression que certains bébés vont en profiter longtemps, de leur maman, de son amour et de son lait. Et qu’on va se revoir.

Publicités

4 réponses à “Des rencontres, des échanges, des tétées.

  1. Après le forum Enfance et Famille c’était notre baptème du feu dans la cours des « grands » le Salon Baby… Malgré l’ambiance « agressive »=> hyper commercial avec distribution d’échantillons, bons de réduc’ à tous va on faisait figure d’extraterrestres tout comme le stand de portage et celui de couches lavables…(on a finalement nous aussi fini par donner les derniers échantillons reçus initialement pour la GTT après accord des partenaires)
    Au pays de Pampers, Blédina etc… pas facile de se sentir à l’aise avec notre petite assoc’ mais les mamans qui sont venues ont en effet toutes été satisfaites de notre petit coin cocoon (j’ai déménagé la moitié de mon salon à cet effet !!!), des infos reçues, de la déco (encore merci les Seintes l’expos photos nous suis partout ! et merci aussi à « Mama…a » pour la robe d’allaitement reçu pour la GTT ;o)
    Beaucoup de mamans sont passés nous voir => difficile de quantifier (peut-être une cinquantaire sur les 2 jours de salon ?)

    Si on est resollicité dans 2 ans je pense que l’on reviendra j’adoreeeeeeeeee les salons !!! je guette les dates pour les suivants

  2. Bravo à Rassemb’lait, et bravo à toutes ces associations de mamans (et papas), à toutes ces bloggeuses également qui donnent de leur temps et de leur énergie pour informer sur l’allaitement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s