Paye ta tétée

Le p’tit à 16 mois bien tapés. Depuis quelques bons mois déjà il savait se faire comprendre quand il voulait téter, et là on va dire depuis deux mois il dit « téter », à sa façon hein.
De « gueuker » c’est passé très récemment à « guékée », la prononciation s’affine, vous le remarquerez.
Avant, c’est donc moi qui proposait. Bon comme c’est gratos et qu’entre nous ça me dérange pas trop (l’euphémisme), c’était assez souvent dans la journée, et autant que possible quand je ne travaille pas. A des moments clefs : levé, repas, sieste, coucher, retrouvailles, mais aussi en réconfort aux petites frustrations (trop dure la vie) et petits bobos.

Ce qui est très drôle maintenant c’est que pour les tétées choisies par Monsieur, c’est lui qui ritualise le moment.
Par exemple on est dans le salon, tranquilles : « Ouech, on est bien là, vas-y paye ta tétée » Il demande, je dispose. Il étale ses jambes, les petits chaussons tombent du canap’ et v’là qu’il se remonte la couette sur les jambes.

L’autre jour on est chez une amie, il est 18h30, on est pas trop pressés de renter c’est les vacances, on prend un café-bredele. Le petit grignote, puis il se met à tirer sur mon pull « Ouech vas-y là c’est l’apéro, le temps qu’on rentre il sera 19h30 je vais crever la dalle, paye ta tétée ! ». Bon là sur le coup j’avais pas trop envie, on va bientôt partir, j’essaie de détourner son attention, et la copine dit « Je crois qu’il veut une tétée. » Bon là c’est comme quand un groupe de potes insiste pour que tu rinces la tournée quoi. Je paye ma tétée.

Dans la chambre, c’est l’heure de la sieste, je lui ai déjà donné une tétée il y’a pas longtemps genre trente minutes, mais bon, un coup de tétée bien chaud avant de se coucher tout seul comme un grand, ça le fait non ? « Vas-y je vais me coucher paye ta tétée ! » Sur la table à langer pendant que je lui ferme la turbulette : « guékée !! », je ne peux pas faire la sourde oreille ça se fait pas ! Allez, une petite tétée, mais vite fait hein, après dodo ! On se met dans le rocking-chair et là le malin fait semblant de fermer les yeux ! Je me penche pour le regarder de plus près et je vois ses petits yeux se plisser et le coin de sa bouche remonter en un sourire de petit filou.

On est partis en balade, c’est un peu long plusieurs heures loin de la maison. Petit coup de mou : « Maman j’ai besoin d’énergie là, vas-y paye ta tétée ! ». Ben hop je me pose quelque part ou je l’installe dans le tonga et je dégaine. Petite tétée énergétique, et c’est reparti.

Chez nous c’est le comptoir de la tétée, et en ce moment le p’tit arrête pas de taper sur le bar !

Par Nas.

Publicités

3 réponses à “Paye ta tétée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s