Manuel d’utilisation à l’usage des tétées siliconées

Au bout de deux ans d’allaitement « avé » les bouts de sein en silicone, je suis une vraie routarde du silicone. Ma fille aussi d’ailleurs, quand je lui propose de téter sans elle se fend la poire, je crois qu’elle croit que le lait maternel pousse sur le silicone.

Bref, aux débuts de mon allaitement, je cherchais en vain des témoignages d’utilisation des téterelles. Combien en acheter, quand en changer, comment les laver, combien de temps allaiter avec ? Mais même sur les forums Doctissimo, je ne trouvais quasiment rien et je me retrouvais à me regarder dans le blanc de l’oeil avec cet engin barbare.

Donc si toi aussi tu as des tétons pourris (on dirait un nom de groupe Facebook), follow the guide.

Les téterelles pour quel usage ?

A la base, les bouts de sein servent à soulager les douleurs des crevasses au début de l’allaitement. C’est prévu pour un usage ponctuel. Mais leur usage est détourné par les mamans ne réussissant pas à allaiter « normalement ». tétons plats, ombiliqués, bébé qui n’arrive pas à attraper le téton, qui fatigue. Sachez que bien souvent recommandée par le personnel de la maternité (c’est moins fatigant pour eux de vous refiler ça plutôt que de venir vous aider à chaque mise au sein), la téterelle est également critiquée (vous n’aurez pas de montée de lait, ne passerez pas les pics de croissance… FAUX). Mais elle sauve bien des allaitements.

Les téterelles : quelle marque ?

Ca, c’est assez personnel, suivant l’utilité qu’on en a, la forme des seins, l’appréciation du bébé, chacune son bout de sein. Je recommande quand même les Avent qui proposent plusieurs tailles, ceux avec découpe pour que le nez du bébé soit en contact avec la peau, et les seuls bouts de sein « écolos » que j’ai trouvé, sans bisphénol et vraiment pas chers, sur le site de Bambinou. Une chose à savoir, il y en a rarement en pharmacie, ou alors ils ne vendent qu’une seule marque (alors que les tétines et marques de biberons, il y a toujours le choix…). Donc si comme ma fille votre bébé est monomaniaque du bout de sein, une fois trouvée une pharmacie qui vend sa marque de téterelle de prédilection, faites le plein !

Les téterelles : l’entretien

Les seules infos que j’ai trouvé sur les forums au début de mon allaitement étaient des recommandations d’hygiène à outrance pour éviter des risques de muguet et de maladies. En fait, prenez soin de vos téterelles comme vous le feriez de biberons. Pas besoin de stériliser, donc. Il suffit de les laver après chaque tétée ou avant chaque tétée si vous ne l’avez pas fait après (hum hum) avec de l’eau chaude et du savon, ou mieux, du liquide-vaisselle qui ne laisse pas de parfum sur les bouts de sein. Et voilà, en gros. Parfois, comme la nuit, pas besoin de laver après chaque tétée, votre bébé ne tombera pas malade même si pendant 3 tétées d’affilée la téterelle n’est pas lavée. Au pire, rincée à l’eau chaude ça suffit. Pas de stress, donc. J’en achète une nouvelle paire tous les mois, ça suffit.

Les téterelles comment s’en passer

Le but quand même, c’est de réussir à allaiter sans. Le mieux c’est d’essayer tant que votre bébé est petit. Quand il ne se rend pas trop compte du changement. Plusieurs techniques : Faites téter votre bébé avec les bouts de sein et quand vos tétons sont sortis, retirez-les dans un moment d’inattention, sur un malentendu ça peut marcher.
La nuit, sinon, dans le noir.
Dernière option, couper progressivement le bout de la téterelle. D’abord, élargissez le trou, puis coupez quelques millimètres chaque jour, jusqu’à vous retrouver tétons à l’air.
Et si vous ne pouvez pas, ne voulez pas, tant pis, tant mieux, n’écoutez pas les avis négatifs, ça peut parfaitement fonctionner sur le long terme.

Les téterelles au quotidien

Ce qui m’a le plus gênée dans l’utilisation des bouts de sein, c’était l’allaitement en public, surtout au début. Non seulement tu dois dégainer le sein devant tout le monde, mais en plus, avant la tétée, tu dois poser la téterelle. Disons que tu as le sein deux fois plus longtemps à l’air, à la vue de tout le monde. Moi j’essayais de poser le bout de sein vite fait dans mon soutien-gorge pour n’avoir qu’à le réajuster. Pour les transporter, la boite en plastique dans laquelle ils sont vendus, ou alors une pochette fermée isotherme, vendue dans les sacs à langer, c’est parfait. Une astuce quand on a pas de boite de transport et pour être sûre de ne pas l’oublier (dans un sac, chez soi), après la tétée, il suffit de le glisser entre ou sous les seins, dans le soutien-gorge. Classe. Ou pas, mais pratique.

Et le principal, c’est de ne pas sous-estimer son allaitement, de ne pas avoir honte. Les premiers mois quand on me demandait si j’allaitais, je me sentais imposteur de dire oui. Alors je répondais « oui j’allaite MAIS avec des bouts de sein… »

Et alors ?

Publicités

22 réponses à “Manuel d’utilisation à l’usage des tétées siliconées

  1. Perso, les bouts de sein m’ont bien servi en début d’allaitement, surtout quand j’avais très mal au téton droit : cela m’a sans doute évité crevasse et autre truc sympathique. Même si on m’avait mis en garde à la maternité que « c’est pas bien ». Une sage-femme m’en avait filé, super souple, avec une découpe pour le nez. Extra !
    Et pour le liquide vaisselle, Biolane en fait un spécial sans résidu 😉 et est sans paraben 😉

  2. Je n’en ai jamais utilisé (j’aurai peut etre du avec mes big crevasses du début) mais je garde l’idée en tête si un BB2, BB3 ou autre en a besoin ! On sait jamais 🙂
    très joli article !

    Et vive l’allaitement, avec bout de sein ou non ! Le principal c’est le lait qui en découle 😉

  3. Merci pour cet article, je ne nichonne pas encore (louveteau arrive dans plus ou moins un mois) mais du coup je m’interroge beaucoup sur tous ces accessoires de tétons (je cherche à faire une blague sur les nipples de sex-shop mais je ne trouve rien de pas vulgaire donc je laisse votre imagination faire le reste).
    Du coup, ça m’aide bien, au moins je sais à quoi ça, ça sert ! Et que du coup ça peut aussi ne pas servir qu’en usage ponctuel.

    Merci à toi !

  4. Je vois qu’on avait les mêmes techniques concernant l’utilisation des téterelles à l’extérieur ^^ Je les ai utilisées au début car la mise au sein n’a pas été évidente… Bref, ça a sauvé mon allaitement, qui dure toujours, après plus de deux ans, comme quoi!

  5. Alors là, MERCI pour cet article! Moi non plus je ne trouve aucune info, et les diverses sages femmes ou consultantes en lactation consultées n’ont pas pu repondre à mes nombreuses interrogations à ce sujet (hormis les « il faut réussir à faire sans » « ça va faire baisser la lactation »).Oui mais voilà, mon fils de 2 mois et demi n’a jamais réussi à teter sans, ces bouts de sillicone ont étés introduits des la maternité aprés 4 jours (et nuits) d’acharnement vain…Et depuis, il trouve ça plus facile et ne tête pas sans (j’essaie pourtant).Il est né par césa d’urgence et n’arrivait pas a teter, en plus j’ai une forte poitrine avec mamelons ombiliqués, la totale!Alors oui c’est hyper galére de devoir les trimballer (moi aussi je les place dans le soutif^^), oui le « deballage » est moins evident, et devoir se reveiller assez lors les tétées nocturnes pour placer le machin (en plus je suis trés myope, donc je dors avec mes lentilles juste pour ça…) et le tenir bien souvent (oui, en plus, chez moi, ils se decollent…), mais voilà, au moins je peux allaiter…MERCI, au moins je sais que je ne suis pas seule, que c’est possible d’allaiter longtemps avec, et ça, c’est un soulagement immense!

  6. Ayant eu récemment un « cours » sur l’utilisation des bouts de seins avec une consultante en lactation je me permet d’apporter quelques précisions quant à l’utilisation des bouts de seins !

    – Il est avant tout primordial de pister les causes ayant amené un recours aux téterelles, si c’est une douleur/crevasses … chercher pourquoi (position, mauvaise prise en bouche …) car les téterelles même si elles diminuerons la douleur n’agirons en rien sur la cause

    – Il est important de « finir » les seins avec le tire-lait ou manuellement après chaque tétée au moins le premier mois, Ceci pour éviter des risques de baisse de lactation.

    – Il faut bien choisir la taille (diamètre/profondeur) en fonction du sein de la mère ET de la bouche de l’enfant (un bout de sein trop grand pour l’enfant peut déclencher le réflexe nauséeux)

    – La solution de couper petit à petit la téterelle pour s’en passer crée un risque de blessure tant pour l’enfant que pour le téton de la mère ! A éviter donc !
    Les enlever en cours de tétée semble être la solution la « meilleure »

    – Pour les mettre en place il ne suffit pas de poser le bout de sein sur le téton, il faut le retourner et l’enfiler de manière à ce que l’ajustement soit optimal !

    Voilà ce n’est pas une critique simplement des petits rajouts qui me semble important 😉
    Bonne continuation d’allaitement !!!!!

  7. Bonsoir!
    J’avais les bouts de sein très ombiliqués et j’ai utilisé des bouts de sein en silicone pendant les 5 premiers mois; mais je voulais m’en passer et à force de persévérance et de grosses douleurs, mon petit a réussi progressivement à prendre le sein correctement. Il a aujourd’hui bientôt 3 ans et toujours allaité…et mes bouts de sein ne sont plus ombiliqués!

  8. Les téterelles ont sauvé mon allaitement !

    Exactement comme tu l’as écrit, le personnel de la maternité m’a proposé de les utiliser au bout de deux jours car ils en avaient marre de m’aider à gérer les tétées, ma fille ne prenant pas bien le téton. Finalement, quand l’allaitement a super bien fonctionné grâce aux téterelles, j’ai eu droit au jugement des autres membres du personnel qui m’ont fait des remarques désagréables sous entendant que j’avais fait ça pour ne pas avoir mal mais sans penser au confort de ma fille …

    Au bout de 10 jours, et après avoir repris un peu de force, j’ai eu envie de sevrer ma fille des téterelles, je l’ai fait progressivement. A chaque tétée, je commençais sans les téterelles, je laissais ma fille galérer, puis je remettais les téterelles. A force, elle a fini par y arriver, une semaine plus tard on n’en a plus eu besoin. Maintenant, on en est à 14 mois d’allaitement ! 🙂

    En tout cas, comme tu le dis, l’essentiel est de bien vivre son allaitement et de faire fi du qu’en dira-t-on !

  9. Oui enfin le résultat c’est que tu allaites ;o)
    j’en parle justement (mais beaucoup plus brièvement) dans mon billet d’aujourd’hui de ces bouts de sein … qui m’ont été bien efficaces pendant mes 2 allaitements !

  10. euh … je ne voulais pas paraître sèche avec mon « enfin le résultat c’est que tu allaites », c’était juste pour dire que tu n’es aucunement un imposteur de dire que tu allaites (même si tu utilises des téterelles !)

  11. et si tu savais à quel point je me sens (encore plus?!) comme un imposteur en ne donnant mon lait qu’au biberon 😦 😦 😦 -alors que bon, on a pas vraiment le choix et ça reste mon lait hein… mais je passe mon temps à me justifier, alors que personne ne se pose de questions.. bref…-

    au début on a commencé avec les bouts de seins aussi, encouragés à la maternités par des auxiliaires parce qu’il prenait mon sein mais n’en faisait rien. Puis on s’est rendu compte qu’avec le bout de sein non plus il ne mangeait pas, même s’il faisait le mouvement de tétée… et du coup, sans le bout de sein il se mettait carrément à se cambrer pour ne pas le prendre, à s’énerver. Puis comme il ne mangeait pas il s’énervait aussi avec le bout de sein. L’angoisse…
    Mais depuis qu’il mange au biberon, il « tète » à nouveau pour le câlin, pour se calmer… et après pas mal d’insistance, on réussi à se passer du silicone! (non mais déjà que c’est louche -pour les autres- de le mettre au sein alors qu’il a mangé, si en plus je devais sortir le silicone!!! huuu)

    bon, c’est très décousu comme commentaire, à l’image de mon « allaitement » bordélique!
    Pardon!

  12. C’est marrant, je me retrouve exactement dans le sentiment d’imposture que tu décris à la fin de ton article. J’allaite avec un Dal, et au début, tout pareil que toi, je me sentais obligée de préciser à chaque fois « J’allaite, mais en mixte ». Après quelques mois j’ai arrêté de le préciser mais ça a pris du temps !

  13. Bonjour,

    Je me permet de témoigner à ce sujet.
    Ces « bouts de seins » ont aussi sauvé mon allaitement, ma puce ne prenant pas mon sein de manière efficace. Ni le personnel soignant, ni la conseillère en lactation, vue très rapidement n’ont pu m’aider, elle tétouillait, s’agitait..
    J’ai consulté un ostéopathe quand ma fille avait 3 semaines pour tout autre chose et je lui en ais parlé. Il a vu un blocage au niveau du palais et l’a manipulé.
    En sortant de la consultation m’a fille, a mon grand étonnement, a pris le sein facilement et très efficacement sans BDS.
    Durant les 2 jours qui ont suivis, on a utilisé les BDS en cas d’énervement puis je les aient rangés définitivement!!
    Moi qui était sceptique, vis a vis de ostéopathie, j’ai était bluffée!!

    En espèrant que mon témoignage puisse servir à quelqu’une!! 😉

  14. Bonjour,
    Merci pour cet article qui me conforte dans ma façon d’allaiter. J’ai utilisé les bouts de seins au début car mes mamelons étaient trop petits ma fille n’arrivait pas à téter. Le personnel de la maternité m’a aussi dit que ce n’était que provisoire et qu’il faudrait les ôter rapidement… J’ai essayé de les enlever petit à petit… Ma fille prenait mal et moi… J’avais mal… Par facilité peut-être (même sûrement) je les ai remis. Certaines personnes m’ont fait peur en me disant que ça pouvait nuire à ma lactation. J’ai assisté à des réunions de Galactée, la première fois les filles avaient l’air étonnées que ça marche aussi longtemps et la deuxième fois ma fille était « le bébé aux bouts de seins »… Finalement ma fille à 10 mois, elle est toujours allaitée avec des tèterelles et elle et moi nous portons à merveilles ! Il ne faut pas écouter ce qu’on vous dit, faites ce qui vous semble bon pour vous et votre bébé et tout ira bien.

  15. Je me reconnais totalement dans ce post

    Pour mon premier j’ai accoucher un gros bébé 4kg290, qui demandait beaucoup au bout de 2 jours des tétées +++ mais des crevasses sont apparues, j’avais mal arriver le 3 eme jour chutes de hormones je baisse les bras dans la nuit, elle lui donne des bib (dès le départ il avait des bib en complement car elles disait qu’il ne mangeait pas assez) et la le 4 eme jour une sage femme super qui me retrouve en larme se pose avec moi on discute et observe une tétée se rend compte que j’ai les tétons plats donc faut ruser avec l’alalitement. Elle me propose donc ses téterelles bizarrement mon fils a adopter direct ma montée de lait est arrivée et ca a été malgré ca j’avais quand meme un peu mal je pense a un mauvais positionnement que je n’avais pas corrigé mais un bébé glouton aussi. J’ai allaiter pendant 3 semaines (j’ai du arreter pour des raisons vraiment idiotes je regrette maintenant)

    Ma deuxieme étati une évidence je ne lacherais rien bien sur premier objets acheté pour l’allaitement ces téterelles a la mater ma fille ne prennait pas bien le sein pour l’aider on s’en est servit mais ca ne marchait pas mieux j’ai refusé le bib elle lui on juste donner une seringue car elle n’avait pas manger de 13 jusqu’a 13 h le lendemain. J’ai eu ma montée de lait le 2 eme jour, je les est mis 2 fois ej crois elle a 4 mois j’allaite toujours et elles sont au placard lol.

    J4avais la meme sensation aussi, mon pere ma meme demander une fois si j’allais toujours allaiter avec mais dur de lui faire comprendre que j’avais mal surtout que ma mere a allaiter mais au bib car elle meme n’a pas les tétons pour allaiter c’estpire que moi.

  16. Pingback: Mes premières semaines d'allaitement - Super Choupi !·

  17. Merci pour ton article je suis une nouvelle maman de deux semaines ma petite puce n’a pas réussi à prendre le sein pour quelle raison on ne sait pas. Mais du coup avec les tèterelles elle prend bien par contre elle s’énerve quelques fois dessus j’ai essayé de voir si il y avait d’autres tailles mais pas de taille différente sur la profondeur…
    Bref elle grossit donc elle se régale.
    Petite question l’allaitement avec tèterelles ne coupe pas la lactation?
    Je suis un peu inquiète pour tout normal pour une nouvelle maman…
    Merci encore pour ton expérience!!!

  18. Bonjour! J’espère que vus répondrez à mon message…
    J’aimerais tellement que les téterelles sauvent mon allaitement aussi! Mamelons plats + ptite bouche de bébé + bébé fatigué et endolori par la naissance, donc on me l’es a proposées dès la mater
    Seulement il ne prend pas bien l’aréole avec il me semble et ses tétées sont inefficaces => je suis obligée de compléter au lait artificiel et il ne boit presque plus de lait maternel alors qu’il n’a qu’un mois et qq jours!!!
    je suis désemparée! de plus cela me provoque une baisse de lactation mm si j’ai loué un itre lait pour y parer hier
    comment faire pour sauver mon allaitement??
    Je susi si triste!
    merci de tt coeur de me répondre avec vos conseils de maman !!

    • Coucou maman triste …
      Je te conseillerai de trouver d autres maman qui allaitent, une super sage femme …
      Moi c est ma sage femme avec qui j ai fait ma prépa qui m’a aidé … ma puce ne prenait pas assez de poids aux yeux du docteur et j avais une semaine pour la faire grossir sinon elle me conseillait de lui donner du LA.
      La sage femme m a bien expliqué que plus bébé tête plus il y a de lait. De plus la façon de téter au biberon demande beaucoup moins d effort qu au sein ..en general les bebes sont comme nous … ils preferent ce qui est plus facile 😊
      et elle m à aussi dit que tu as moins de lait au tire lait que quand c est bébé qui tête (bon je dois t avouer que je ne suis pas sage femme alors je la crois sur parole!)
      pour ta lactation tu peux prendre en complément galactogil et de l homéo … essayer différentes positions et surtout parler à ton petit bout …
      moi elle a un coussin d abduction (pour corriger une dysplasie de la hanche) je t explique pas pour sa première tétée avec …on avait plus aucuns repères je pouvais pas l installer comme avant elle hurlait …j ai passé toute la tétée à lui dire « allé allé courage je sais que ça te demande beaucoup d efforts mis je suis certaine qu on va y arriver toi et moi »
      Et moi elle va avoir 3 mois et elle tête tjs avec les embouts …
      Je sais pas s il y a des solutions miracles je pense que c est un peu comme les recettes de cuisine …y a les grandes lignes à suivre et son propre assaisonnement
      En tout cas j espère sincèrement que tu as franchi ce cap difficile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s