Au sein de l’amour

Ma nounoute (le féminin de « nounours », évidemment !) a 22 mois et adore faire « miam miam » ! « Le miam miam de maman » c’est la source à laquelle elle se recharge, c’est le moment béni de reconnexion avec elle-même, le réconfort, le rendez-vous avec l’Amour.

Comment se fait-il que je lutte, depuis qu’elle a 3 mois, pour « justifier » qu’elle prend encore le sein ?

Ce ne sont pas des combats ouverts, féroces, avec les dents. Non, plutôt des remarques, des insinuations, des phrases piquantes. Et ils viennent de toutes parts : corps médical (pédiatre, médecins en tous genres), certains membres de la famille, psy (mes collègues), et même d’inconnus qui tiennent à donner leur avis…

« Mais… quel âge a-t-elle ?! » (surprise puis dégout)

« C’est égoïste de ta part : tu la rends dépendante de toi ! » (colère)

« … et quand tu auras arrêté d’allaité… » (message subliminal)

« Elle ne peut dormir chez personne la nuit, sans toi » (frustration)

Presque tout le monde : « Et quand comptes-tu arrêter ? » (énervement)

Ma gynéco : « Vous allaitez toujours ? (surprise) Mais combien de fois par jour ?  » (suspicieuse)

« C’est un peu malsain quand-même… » (limite pervers)

J’ai toujours vécu ma vie à ma façon. Je suis une battante et je gagne souvent. Rarement, les autres se sont permis de donner leur avis sur la façon dont je gère ma vie. Et là, je découvre avec stupeur que, quand on a un enfant, les autres (sauf mes proches) se sentent autorisés à me donner des leçons !

Est-ce que l’allaitement de ma fille est un sujet public ? Est-ce que je me permets de conseiller des inconnus sur des poudres lactées dans les parcs ? Est-ce que je donne mon avis sur la température d’un biberon à 2 ans (le réchauffer ou non) ? Est-ce que je vérifie quand les enfants des autres cesseront de prendre le biberon ? Est-ce que je relie le biberon à une relation maman-bébé saine ?

Non. Parce que tout le monde sent bien que l’allaitement, c’est bien plus que de la nourriture. L’allaitement c’est avant tout une relation d’attachement. Un lien. Puissant et reconstituant pour l’enfant. C’est de la nourriture pour le cœur.

Je suppose que le lien d’amour est suspect parce qu’il donne l’impression qu’il attache plutôt que de rendre autonome. Or toutes les études prouvent (cfr. Loczy ou Dolto par exemple) que plus le lien avec la maman a été solide dans les premières années de vie, plus l’enfant est autonome et a confiance en lui. C’est un phénomène observable chez tous les mammifères. A contrario, aucune étude ne démontre qu’un lien d’attachement fort maman-bébé est un obstacle pour l’autonomie et la confiance en lui de l’adulte en devenir.

N’ayons pas peur d’Aimer. On peut mourir de ne pas être assez aimé. Aimer et être aimé : il n’y a rien de plus important dans la vie.

… et pour répondre une bonne fois pour toutes : je n’arrêterai pas d’allaiter ! C’est ma nounoute qui cessera de prendre le sein.

Écrit par Frédérique

Publicités

12 réponses à “Au sein de l’amour

  1. bonjour je ne peux m’empêcher de réagir à ce post, car je vis exactement la même choe actuellement, ma fille a 9 mois et là je commence a entendre les grincements de dents de personnes que je ne connais pas et qui ne me connaissent même pas! Je continuerais contre vent et marée à allaiter ma fille et si les gens sont pas contents qu’ils aillent s’occuper de leur affaire au lieu de s’occuper des miennes (pour être polie)

  2. « C’est de la nourriture pour le coeur ». C’est ça, c’est tellement ça !
    Bientôt 10 mois pour notre part et ces questions/insinuations qui reviennent et reviennent, je ne les écoute pas et ne les entends presque plus…

  3. La mienne n’a que 5 mois et j’ai déjà eu plusieurs fois ce genre de remarques… « Ce n’est pas une vie quand même » ou « ahh et en plus elle est gâtée » …
    C’est vraiment blessant et j’ai beaucoup de mal à me taire face à ces mots. Pareil que toi, je ne me permets pas d’aller emmer*** les mères qui donnent un biberon, ni ne leur demande avec stupeur Oh mais quand est-ce qu’enfin elles arrêteront de le donner à leur bébé…
    Fatigant tout ça !!

  4. C’est tellement criant de vérité ce billet….. Moi j’ai été tellement agressive avec tout le monde que plus personne ne m’en parle !!!!! Pour mon médecin, j’élève mes enfants « sous la mère », et tant que tout le monde va bien, il cautionne et me laisse faire. Mon fils a 16 mois, et ma fille a été allaitée 22 mois, je ne comprends pas qu’on puisse sainement « décider » de donner un biberon plutôt que d’allaiter, mais on me traite comme une extrémiste quand je dis ça, alors je me tais, mais je pense que mon regard plein d’incompréhension envers ces mères se charge de leur expliquer mon ressenti !!!!

  5. j’ai eu les mêmes commentaires pour ma première….qui s’est sevrée a 30 mois (quand je suis tombée enceinte …avant que je le sache !)
    pour la deuxième bizarrement on ne me dit plus rien mais bon elle n’a que 14 mois

  6. Je te rejoins à 500 %. Ma poussinette aura bientôt 16 mois, je reçois les mêmes remarques, mot pour mot !
    Y compris du papa… 😦
    Poussinette a arrêté le biberon chez la nounou a ses 12 mois, elle a refusé! Mais ça, personne ne le remarque. Tout le monde remarque qu’elle tète « encore »…

    De tout coeur et de tout sein avec toi et toues les mamans qui entendent / subissent cela!

  7. Si je pouvais revenir en arrière, je n’aurais jamais arrêté… Bon, mon aînée ayant 12 ans ça risquerait de choquer le peuple, lol, mais je me comprends…

  8. C’est tout simplement très beau! Merci pour ces phrases qui me mettent la larme à l’oeil!

  9. Je me retrouve totalement dans ce billet moi aussi !
    Mon fils aura bientôt 16 mois, et il déguste toujours avec autant de plaisir mon lait, et direct à la source hein 😉
    J’ai un super conjoint qui m’a toujours soutenue dans l’allaitement (à tel point qu’il a eu du mal à se faire à l’idée du sevrage de nuit, pourtant il est content de dormir à peu près toutes les nuits d’une traite maintenant !!)
    Dans l’entourage, voyant mon « obstination » (alors que c’est pas du tout ça, je suis mon fils et point) les remarques sont de moins en moins présentes, ouf !
    Par contre je passe parfois pour une « wonder-maman » qui a encore du lait ???

    Merci pour ce joli billet ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s