Ode à mon tire-lait

Après 15 mois de bons services, tu va prendre ta retraite anticipée. Bébé ne veut plus de lait tiré chez la tatie, elle ne veut plus que du frais bu directement à la source!
Mais tu ne peux pas partir sans un discours!

Je t’aime mon petit Medela. Tu étais certes lourd et exigeant, pas toujours très doux et tu prenais de la place.

Mais tu as toujours été là. Quand La Chose a fait ses premières nuits complêtes, c’est toi qui m’a sauvée de l’inondation.

C’est toi qui m’a permis de maintenir le lien avec la Chose malgré la reprise du boulot. Notre lien lacté a perduré grâce à tes bons et loyaux services.

Tu m’as permis de découvrir que le sevrage n’était pas une fatalité, qu’on pouvait continuer sur notre lancée…

Je t’ai parfois détesté, quand le lait ne venait pas assez vite ou qu’un torticolis m’empêchait de tirer sans douleur.

Mais ces moments parfois difficile sont vite oubliés quand je vois ma fille attendre avec impatience les tétées de retrouvailles.

Bientôt pourtant ton heure sera venu: je devrai te ramener à la pharmacie.

Mais ne t’inquiète pas, nous nous retrouverons pour un prochain bébé, et là nous verrons même pour donner du lait à d’autres bébés dans le besoin!

Allez à bientôt Medela!

Julie du blog The Desperate Working Mom

Publicités

Une réponse à “Ode à mon tire-lait

  1. merci, j’aurais pu écrire ses mots…
    L’heure de la retraite du Lactina va bien sonner ici aussi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s