Comment allier allaitement et reprise du travail

J’ai repris le travail quand ma fille à eu 3 mois, beaucoup trop tôt à mon goût mais bon quand on a pas le choix…
J’ai commandé un tire lait chez Grandir Nature, le ARDO.
J’ai voulu essayer la bête un mois et demi environ avant la reprise ( surtout parce que je devais partir un week end sans ma fille, elle avait 1 mois à ce moment là). Ce premier essai fut un peu un échec… J’ai dû mal m’y prendre, j’ai dû tirer à peine 20 ml… Petite panique à bord!!! Mon dieu mais comment je vais faire si je n’arrive pas à tirer mon lait !!!!
Bref j’ai réessayé plusieurs fois et petit à petit nous avons pris nos marques ensemble mon tire lait et moi 🙂

J’ai commencé à constituer un petit stock de lait au congélateur environ un mois avant la reprise.

Puis le jour fatidique est arrivé…
Pour vous présenter un peu le tableau, je travaille à l’hopital en garde de 12h, aussi bien le jour que la nuit.
Moi qui suis plutôt habituée à me lever au dernier moment et à partir bosser dans le quart qui suis, il a fallu revoir un peu mon organisation du matin, forcément…

Je commençais donc par me préparer, une fois toute prête, je prenais délicatement ma puce qui ne se réveillait même pas pour la mettre au sein. Une fois la tétée finie, je tirais mon lait de l’autre côté.
Voulant gagner un peu de temps et augmenter aussi le rendement, j’ai aussi essayé de tirer en même temps que la tétée . Mais j’ai fini par utiliser cette méthode uniquement quand j’étais un peu juste niveau quantité de lait à donner à la nounou la journée. Bein oui, qu’est ce que la tétée  perd de son charme en faisant ça !!!!
Je partais ensuite au boulot. Je tirais mon lait vers 12-13h, je n’avais jamais testé le double pompage avant la reprise… grand moment de solitude ce 1er tirage au boulot… et donnais de nouveau le sein à ma fille le soir en rentrant. Bon j’avoue qu’en garde de 12h, au début, il était temps que je rentre parce que mes seins n’étaient vraiment pas loin de l’explosion !!

Je tenais à un allaitement maternel exclusif jusqu’à ses 6 mois. Ayant la chance de ne pas travailler tous les jours, je tirais donc tous les matins  et tous les soirs pendant mes jours de repos pour constituer un stock pour nounou les jours de travail. Quand j’y repense je me demande comment j’ai pu tenir ce rythme pendant 6 mois… J’avoue, ce ne fut pas tous les jours facile…
Mes collègues m’ont toujours soutenues, j’ai eu beaucoup de chance de ce côté là.

Passé  6 mois, elle a commencé à s’intéresser aux solides, j’ai donc débuté la diversification. Et je me suis dit que désormais elle avait besoin de moins de stock de lait, ce qui fut une erreur, mais bon…
J’ai donc cessé de tirer le matin certains jours de repos. En même temps je pense que je commençais sérieusement à saturer du tire lait…
Je piochais dans mon stock de lait congelé pour complèter.

Vers ses 9 mois, après une grève de la tétée qui m’a contraint à tirer mon lait toutes les 3 heures pendant 10 jours, j’ai décidé de ne plus tirer en journée au boulot, mes seins tenait bien le choc et moi je ne pouvais plus m’encadrer ce tire lait !!! j’ai opté pour le lait végétal quand mes réserves de lait congelé furent épuisées.

Aujourd’hui ma fille à 13 mois, et je tire mon lait uniquement quand on est séparé plus d’une journée, autant dire que c’est pas souvent :).
Je l’allaite toujours avant de partir au travail. Et je ne suis pas prête de pouvoir me passer de ce petit moment rien qu’à nous deux encore à moitié endormie, l’une contre l’autre. Un petit moment de bonheur avant d’entamer une longue journée de travail.
On se retrouve le soir, pour une grande tétée retrouvailles, où elle me saute dessus et se jette sur mes seins !!! Nouveaux moments de bonheur.

En conclusion, je dirais qu’allaiter et travailler en même temps c’est tout à fait possible bien que ce soit loin d’être facile tous les jours…
Mais les quelques sacrifices ne sont rien à comparer de tous ces moments de bonheur partagés toutes les deux 🙂

Témoignage d’Amélie.

 Si vous voulez partager un témoignage, un récit, un poème, une expérience particulière, cliquez ici, et merci de votre participation à la vie du blog !

Publicités

5 réponses à “Comment allier allaitement et reprise du travail

  1. Je me retrouve complètement dans ce témoignage 3 eme enfant troisième allaitement avec des gardes de 12h de jours et de nuit. l’aînée sevrée un peu tôt (9 mois) après 6 mois d’exclusif puis du mixte par choix) La seconde 3 ans et demi d’allaitement 17 moi sans autre lait que celui de maman (nous avions suspecté une intolérance…) et la dernière 18 mois toujours allaitée pour qui j’ai tiré mon lait un an et qui ne buvant plus de bib reçoit très peu de lait autre que celui de maman. Ma méthode était la même si ce n’est que les jours ou il n’y avait pas trop de travail je rajoutais un tirage;) bonne continuation.

  2. Je dis bravo ! Et belle photo !
    Par contre, je suis intriguée -et « jalouse! » , vous avez réussi à faire téter votre fille le matin sans qu’elle se réveille? Moi aussi, je pars tôt le matin, et ai du la mort dans l’âme me résoudre à louper la tétée du matin, j’avais trop peur de la réveiller et de la laisser à son père, avec les pleurs à gérer…

  3. Toute petite elle ne se réveillait pas. Maintenant ça dépend des jours mais dans le pire des cas elle papote 5 min dans son lit quand je l’a repose et se rendort très rapidement. J’ai beaucoup de chance 🙂

  4. J’aimerais bien que cela puisse fonctionner. Le hic c’est que pour le moment bébé téte en moyenne 8 fois par 24h, et parfois 13 et je ne sais pas du tout ce que cela va donner quand il faudra que je retravaille dans un mois, il aura 3 mois ! Tirer le lait au boulot, ça ne me dit rien par contre je pourrais revenir sur le temps de midi pour le nourrir, ou tirer si il n’a pas faim à ce moment là, je vais beaucoup courir. J’imagine que lorsque qu’on rentre dans une routine avec un rythme précis, bébé s’y fait, je l’espère en tout cas ! En définitive, on ne serait pas séparés plus de 5h. Sur ce temps là, si il peut se contenter d’un biberon alors cela devrait être gérable.

  5. Bonjour,
    merci pour ce témoignage qui m’ encourage, étant dans le même cas que vous…gardes de 12h de jour et de nuit à l’ hopital.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s