La Seinte Trinité

Depuis près d’un an et demi, Je suis une Seinte accompagne et soutient les mamans qui veulent allaiter jusqu’au sevrage naturel – qu’elles y parviennent ou non.

Comme annoncé sur notre page Facebook, Nadine, Nas et moi-même vous préparons un mois de concours et de cadeaux pour Noël, pour vous remercier de votre confiance, de votre soutien, de vos messages… bref, d’être une communauté.

Mais je me suis rendue compte que si vous nous confiez jour après jour vos soucis, vos questions ou vos expériences, vous ne nous connaissiez que peu.

J’aimerais donc vous présenter la « Seinte Trinité », et je vous donne rendez-vous dès dimanche 25 novembre pour ouvrir le bal des concours… 10 en tout jusqu’à fin décembre !

(Par ordre alphabétique…)

Marion

J’ai ouvert la page des Seintes puis le blog quand je me suis aperçue qu’une belle communauté de nichonneuses s’était confortablement installée sur ma page de McMaman, mon blog initial.

Tout a commencé par un coup de gueule : J’allaite et je t’emmerde, il y a bientôt 2 ans. J’allaitais alors mon fils William depuis 6 mois (Ô les 6 mois de péremption fatidiques) et je ne pensais pas une seconde qu’un monde pro/anti s’ouvrait à moi.
Il était évident pour moi que j’allaiterais mon fils, mais pas du tout par conviction ou parce que j’étais bien informée à l’époque – juste parce que c’était « logique ». La suite logique de la grossesse, de ma grossesse. Je ne me posais même pas la question de la durée – un allaitement se vit au jour le jour.
Contrairement à ce que j’ai pu lire de nombreuses fois, aucune de nous de pense détenir la vérité, et surtout chacune a connu des difficultés et obstacles. Et puis, nous ne sommes pas militantes, nous parlons ouvertement de nos opinions et avis, mais nous ne « militons » pas. Nous soutenons, épaulons et accompagnons.
Si je milite pour un truc, c’est le lâcher prise, l’auto-indulgence, l’art de s’arrêter et de prendre le temps – pour nous, pour nos enfants, pour nos conjoints. Offrir des racines pour donner des ailes.

J’ai connu le RGO, la mastite, l’allaitement d’un bébé hospitalisé (envers et contre tous), le mono-allaitement (un seul sein), la grève de la tétée, la crevasse infectée, les médecins qui abusent de leur pouvoir et jugent sans savoir, les remarques familiales…
Sur la page et le blog, je m’occupe surtout des coups de gueule, des questions « qui sortent de l’ordinaire », du soutien et de l’accompagnement en cas de souci, de l’orientation vers des professionnels de santé de confiance…
Heureusement, j’ai été rejointe par deux amies, Nadine et Nas, car cette année a été bien remplie et je n’ai pas pu être aussi présente que je l’aurais souhaité. En effet, j’ai eu l’honneur de publier mon premier livre en juillet dernier, le Maxi Best of Grossesse & Naissance, aux éditions Jacob-Duvernet… et j’y parle même montée de lait dans un billet « Une histoire de seins ».

Nadine

J’ai 30 ans et une petite Poulette de 21 mois. Devenir maman en 2011 m’a comblée et isolée à la fois. C’est sur le web que j’ai trouvé du soutien et des gens qui avaient fait les mêmes choix que les miens (allaitement, portage, cododo notamment). Dans cette dynamique, j’ai ouvert un blog Nad’In’box, pour y partager mes idées et me garder un espace d’expression libre. Passionnée de couture (comme ma collègue Nas) j’ai également ouvert une petite boutique sur ALM et je m’attèle à créer des vêtements d’allaitement personnalisés.

L’allaitement pour moi s’est imposé dès que j’ai su que j’étais enceinte. Je ne savais pas vraiment jusqu’à quand il durerait mais à ce moment je ne m’imaginais pas encore donnant le sein à ma puce de bientôt 2 ans. Les débuts ont été plutôt délicats, accouchement par césarienne et montée de lait très tardive, puis des jolies crevasses et quelques mastites. J’ai dû batailler à la reprise du travail pour pouvoir tirer mon lait et cela m’a valu quelques déboires. Peu importe, ce qui compte c’est ma fille et son bien-être. J’ai tiré jusqu’aux 14 mois de ma fille et depuis elle tète à la demande en ma présence.

De par ma profession liée étroitement aux livres, je m’intéresse à toutes les publications liées de près ou de loin au maternage (proximal ou non). Et grâce aux Seintes j’avance et je partage mes infos depuis bientôt deux ans.

Nas

Je m’appelle Nastassia et j’ai 30 ans. J’ai une grande fille de 10 ans et un fils de 2 ans et 3 mois.

Je suis la page et le blog des Seintes depuis environ un an et demi, et dès que je suis tombée dessus, je me suis tout de suite reconnue dans les valeurs, les histoires, les coups de gueule.

Au début, j’avais encore beaucoup besoin de soutien et d’info.
J’ai allaité ma fille moins de 3 mois. Ce qui a posé problème c’est une reprise d’activité. Si j’avais eu les infos et le soutien, j’aurais continué. Bon j’étais dans une phase personnelle difficile, mais là encore, je pense que ça m’aurait permis de garder le cap.

Pour mon fils, je partais, sans avoir vraiment mis les mots dessus, pour une éducation maternante. Mais le début d’allaitement a été difficile, j’ai fais un gros baby blues, je ne me suis pas sentie soutenue, je me sentais même comme étouffée par ce besoin d’attention et de soin de mon petit. Mais j’ai eu comme un déclic et j’ai réussi à enfin lâcher prise et c’est là que le « à la demande » a pris tout son sens. Il a 2 ans et 3 mois on vit toujours aussi bien cet allaitement complice, qui nous lie, nous rapproche et nous facilite tellement la vie. On est bien sûr passés par des moments difficiles (le début, la grève) et déroutants (les médecins qui vous proposent de sevrer pour un traitement, ou pire qui vous disent que l’allaitement long est dangereux), mais en quelque sorte ça a renforcé notre lien et ça m’a permis de mieux m’informer et de le partager avec d’autres mamans après. Comme j’ai été soutenue, c’est important pour moi de passer le relai pour permettre aux mamans d’accéder à une bonne info, et d’être entourée. Ca fait un an et demi que je fais activement partie de l’association Mosellane Rassemb’lait. Autour de tout, de très belles rencontres.

Et sinon à part les nichons ? Je travaille dans l’animation où là aussi les valeurs de respect, d’écoute, de liberté de choix sont pour moi primordiales. J’ai une passion toute nouvelle pour la couture et vient d’ouvrir ma boutique : L’AnaNas, avec une page Facebook que je vous invite à découvrir.

Publicités

6 réponses à “La Seinte Trinité

  1. Bonjour,
    enchantée de faire votre connaissance…
    J’ai passé pas mal de temps avec vous, et vous m’avez valu mes premiers questionnements autour de mes allaitements… 7 ans en tout, mais je ne m’étais jamais auto-interrogée…
    Du coup, je me suis lancée dans une petite prose, afin de participer à cette communauté seinpathique… ma vie d’allaitante est en train de se terminer, j’ai un peu..parfois bcp de mal, et je n’ose en parler…

    on me rit au sein…au nez…7ans, une fille de 3ans et demi qui tête encore de temps en temps…
    bref, quand je viens boire un thé avec vous, ça va un peu mieux…..
    A bientôt!

  2. merci pour cette présentation, c’est vrai que finalement on vous connaît bien peu et bien moins que vous nous connaissez 😉
    grand merci d’être là pour toutes les mamans et celles à venir, pour votre soutien, vos infos et votre présence.

  3. BRAVO les filles pour ce site, vos perpétuels encouragements, votre courage!!!!!!
    Ce réseau féminin est beau, puissant et il en a aidé plus d’une, dont moi. Dans les moments de solitude face à l’incompréhension familiale et amicale, je me remémorais votre existence et ça allait mieux, je respirais, me sentant soutenue par ces innombrables femmes. Mille mercis.

  4. c’est super de vous connaitre un peu plus! Merci pour les conseils, le soutien et tout et tout!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s