Nad’In’Boobs

Comme annoncé, chez les Seintes, on fête nowel avant l’heure. Et j’ai le grand, que dis-je, l’immense honneur, d’ouvrir le bal. Oui, oui, moi toute seule comme une grande ! Depuis plusieurs mois déjà, je me suis découvert une passion pour la couture. Des premiers essais hasardeux je suis passée aux créations sur commande pour des amies et j’ai finalement décidé d’ouvrir une petite boutique en ligne sur A Little Market. Mon but est d’y proposer des créations entièrement personnalisables : vêtements et accessoires bébé et enfant, vêtements et accessoires pour allaitantes, matériel Montessori et ma tête fourmille d’idées qui ne demandent que le temps d’être réalisées pour rejoindre la boutique.

Récemment j’ai terminée mon premier modèle de sweat polaire d’allaitement. Comme chaque création, il s’agit d’abord d’un modèle que je fais pour moi. Après avoir testé plusieurs vêtements d’allaitement, j’ai une idée précise de ce que je trouve pratique ou pas. Et ce qui m’a manqué l’hiver dernier c’est un top bien chaud et douillet. Le voilà :

Et aujourd’hui, je vous propose de vous offrir un exemplaire (taille, coloris et détails entièrement personnalisables selon stocks, à définir avec la gagnante) de ce sweat  avant même qu’il ne soit disponible sur ma boutique.

Alors, venons-en au fait.

Pour participer – comme en ce moment j’ai bien besoin de divertissement – il faudrait que vous me racontiez une tétée cocasse. Oui, oui, vous avez bien lu, cocasse. Exemple bien réel datant de quelques mois déjà : en arrêt pique-nique près d’un plan d’eau, du fait d’un engorgement persistant, je donne la tétée en louve à ma fille confortablement allongée dans l’herbe. Le lieu était désert, je pensais être tranquille. Quant, tout à coup, un groupe de promeneurs passe juste devant nous. Je ne pouvais rien faire à part rentrer la tête et rigoler en pensant à la tête qu’ils faisaient. A votre tour maintenant, vous avez jusque mercredi 28 novembre, 23h59 pour poster votre participation en commentaire.

Autre condition : liker ma page facebook Nad’In’Box

Ce concours est réservé aux likers de la page des Seintes de McMaman résidant en France métropolitaine ou ayant possibilité de recevoir un colis par Mondial Relay.

NB : il faudra compter un délai d’un mois pour la réception de la commande.

***EDIT : Merci à toutes pour vos anecdotes qui m’ont donné la banane !! C’est Aude que je retiens pour recevoir une polaire d’allaitement personnalisée. Contacte-moi à l’adresse : nadinbox@hotmail.fr pour parler de tes souhaits. Et un grand bravo à toutes !***

Publicités

27 réponses à “Nad’In’Boobs

  1. Moi !!! Je participe…
    Alors c’est tout bête, en allaitant numéro devant FB, j’ai lu un truc très drôle au point que j’étais tordue de rire, alors je sais pas si le fait de rire augmente le débit de lait, mais c’est bb qui s’en est etouffée ! lol !!!
    voilà pour ma participation.
    merci nadine de faire le père noél cette année !!!
    Samia

  2. Chouette ce concours !!!!
    Merci de le proposer ! D’autant que l’hiver est rude/humide par chez moi et mon fiston de bientôt 4 mois pourrait téter sans que je prenne froid ! 😉

    Alors pour la petite anecdote, dur de choisir (j’en ai pour mon 1er allaité 20 mois et pour mon 2ème en cours !) :
    Bibou2 avait à peine quelques semaines et on faisait des courses avec son grand frère et son papa. Bibou2 en sling a commencé à s’agiter, à manger son poing, à chouiner crescendo…
    J’étais au rayon frais à choisir du jambon, j’ai desserré le sling pour le faire descendre et ponctuellement le mettre en position berceau le temps d’une tétée devant des BonParis et des Monique Rannou.

    Et je passe les tétées dans la galerie commerciale, à la banque… 😉
    Quand bébé a faim, bébé est servi ! 😀

  3. ma tété cocasse c’été en tout début d’allaitement (en même temps mon gros pigeon n’as que 4mois) je venais d’apprendre que j’avais un ref et que pour soulager ça il valait mieux donner le sein allongée.Nous étions donc partit a but en pensant que gros pigeon allait dormir dans le sling manque de bol des notre entrée dans le magasin la voila qui hurle de faim.J’essaye de lui donner le sein assise sur un lit mais impossible elle sufoquait recrachait tout et en trente seconde j’ete trempée de la tete au pieds.Donc pour finir je me suis retrouvée allongée sur le lit d’expo a donner la tété un plein samedi apres midi.Je te laisse imaginer la tete des clients et vendeurs.
    je like les 2pages avec mon fb miini blonde

    • franchement trop drole !!! même si je participe, j’espère que tu vas gagner, car tu m’as trop fait rire !!! lol !!! j’imagine la scène …

  4. Rendez vous chez la psy de mon fils, avec ma fille toute fraîchement née de 3 semaines. Le plus drôle c’est qu’une semaine auparavant, avec mon mari, nous avions plaisanté sur le magnifique canapé en cuir de la Doc, en nous disant qu’il fallait vraiment que la puce évite de nous salir sa couche dans la salle d’attente et nous éviter de la changer sur ce fameux canapé! Parce qu’à faire nettoyer, il devait être galère.
    Bref, plusieurs personnes attendaient dans la salle d’attente, et s’extasient sur l’adorable bébé de 3 semaines. Mais là, elle se met à pleurer. [regard consterné de l’assistance]. Ni une, ni deux, je dégaine le tété pour satisfaire le besoin de ma petite puce. [regard attendri de l’assistance: un bébé de 3 semaines qui tète c’est bôôô]. Sauf que là c’est le drame, ma puce s’étrangle avec le jet de lait bien trop violent pour sa petite bouche.Je la décroche donc du sein pour la redresser et lui caresser doucement le dos pour lui permettre de reprendre son souffle. [l’assistance retenait son souffle, pauvre bébé de 3 semaines]. Sauf que pendant que ma puce reprenait des couleurs et son souffle, mon sein gauche lui continuait a se déverser en jet sur le canapé! [Regards horrifiés de l’assistance]. Bon, ben salir le canapé de la psy, et devant témoins, c’est fait!
    Bref, j’ai un REF!

  5. En un peu plus de deux ans et demi d’allaitement (et c’est pas terminé) j’ai a peu près allaité partout sans quasiment aucune gène mais parfois c’est un peu plus compliquer. Il y a une fois ou j’ai du aller chercher des papiers a mon tout nouveau travail avec mon fils de 20 mois a l’époque, me voila donc dans le bureau de ma supérieur, je suis encore toute intimidé devant elle car elle est un peu froide et mon fils commence a toucher un peu a tout, vouloir dessiner puis aller au toilette (alors qu’il veux jamais y aller d’habitude)… bref ça s’éternise et c’est trop long pour lui puis il commence a me dire « veux teter, veux teter » et j’avoue que a se moment la je ne savais plus trop ou me mettre car j’ai tellement l’habitude de me retrouver en face de gens qui savent tout sur l’allaitement et pour qui ca se termine a maxi 3 mois que je n’ai pas pensé un seul instant que ma supérieur me sorte comme elle l’a fait: « je crois que ce petit garçon a besoin de sa téter » du cou j’ai allaité mon petit homme devant ma chef qui m’a raconté ses propres allaitement avec ses enfants jusqu’au sevrage naturelle, mon fils était heureux, et depuis se jour ma supérieur et moi avant une toute autre relation, elle n’ai plus dutout froide avec moi et moi plus dutout intimidé!

  6. Bonjour!
    Merci pour ce concours, quelle chouette idée!
    Comme j’allaite mon Cromignon de bientôt 16 mois et que le frimas est là, j’aimerais bien gagner ce chouette sweat! Bravo pour l’idée!
    J’ai beaucoup de tétées cocasses, forcément, en 16 mois…une qui me vient à l’idée c’est lorsque le Cromignon avait 3 mois, nous étions allés voir un match de basket, et dans les tribunes, nous étions vraiment serrés le uns contre les autres…j’ai donc du sortit mes seins collée serrée avec un ado de 16 ans qui hurlait contre l’arbitre, et qui n’en revient sûrement pas encore un an après! 😉
    Je like ta page et celle des Seintes! (Maud Petit)
    Et maintenant, je croise les doigts!
    La bise!

  7. Bon, en un mois et demi on pourrait croire qu’il n’y aurait pas des masses de choix… Pourtant j’hésite entre trois…
    Puisqu’il faut choisir, autant prendre celle qui a fait marrer la gynéco : mercredi dernier, visite des 6 semaines, je suis dans la salle d’attente. Évidemment ma grenouille a eu faim à RDV-5, ni une, ni deux je dégaine le nichon tout en gardant V. au chaud dans l’écharpe. Que n’avais-je pas fait ! Ma voisine qui venait de filer un bib de préparation dégueu à son fils interrompt le calin qu’elle lui faisait et vient se planter devant moi. « Est-ce que vous pourriez allaiter moins ostensiblement ? » je me préparais à peine à répondre quand mon fils m’a prise de vitesse et a fait résonner sa couche avec un pet monumental. [Blanc] « Oui, ben il est pas très poli, mais je n’en pense pas moins » tout en ricanant bêtement, comme à chaque fois que V. lâche un pet.

  8. Bonjour, merci pour ce concours 🙂

    Alors ma participation à moi : Cet été nous sommes allés au Zoo avec les loulous (8 ans-4ans et 4 mois). Arrive le spectacle des lions de mer, tranquillement installée en hauteur dans les gradins, avec la puce dans les bras. Je la sens qui commence à s’agiter et me prépare donc à dégainer. La petite mamie accompagnée de ses petits enfants installée juste devant moi se retourne et me sourit puis reprend sa position de départ. Hop la puce au sein, du côté droit (REF) pas grave, elle gère. c’était sans compter sur la musique indiquant le top départ du spectacle qui détourne l’attention de ma crevette qui lâche mon sein en plein RE !!! Le temps de réagir et de bloquer la sortie plus que rapide et lointaine du jet de lait, le petit garçon devant moi se retrouve avec quelques gouttes de lait sur la tête !! Il regarde en l’air puis autour de lui pour finir par me jeter un regard, et là j’entends sa mamie qui lui dit, oui tu as vu c’est beau, c’est un bébé qui tète, il prend le lait de sa maman comme d’autres bébé prennent un biberon, sauf que la c’est juste la nature, comme on a vu le petit lionceau téter sa maman tout à l’heure ❤ ❤ ❤
    J'ai eu envie de lui faire un câlin à cette mamie quand même !!! Et mon homme lui a bien ri en me voyant tenter de gérer mon jet tant bien que mal 🙂

    Voilà !!

    Bonne chance à toutes les participantes 😉

  9. Bonjour,

    Le premier exemple qui me vient à l’esprit, c’était quand ma fille avait 5 ou 6 mois je pense. J’avais rendez-vous chez la dentiste, j’y vais en emportant la poussette pour la poser dedans le temps du rendez-vous, mais bébé gluon ne voulait pas du tout rester sanglée dans la poussette (elle n’a pas du tout l’habitude de ça), et s’est mise à pleurer très fort. La dentiste me dit de la prendre dans mes bras pour la calmer, elle continuera l’examen ensuite… je lui réponds qu’elle aimerait bien téter, c’est ce qui calmerait ses pleurs le plus certainement… et me voilà donc sur le siège de dentiste, un bébé au sein, calme, et une dentiste qui m’examine la bouche en même temps !!!

    Merci pour ce concours, j’ai quelques T-shirts d’allaitement, mais je dois toujours porter des pulls qui s’ouvrent, où galérer avec les pulls classiques… bref, un pull d’allaitement pour l’hiver, ça me servirait !!

    J’aime les deux pages (Marie Degueurce) !

    Bonne soirée !

  10. Coucou Nad’in !

    J’aime bien ton concours : c’est rigolo !

    Ma tétée cocasse se déroule quasiment tous les jours chez moi puisqu’elle se passe dans le bain.
    Et oui, tous les soirs, je plonge avec mon Louloup pour profiter d’un petit moment de détente à 2… Entre 2 mordillages d’étoile de mer en plastique et de plouf avec son crocodile, tiens, un gros néné ! Donc tétée rapide parce que c’est sympa, on est à la cool et tout et tout… Mais c’est quoi que je vois là ?! Un autre gros néné ! Cool Maman, t’as 2 gros nénés ?! C’est chouette ! Et il a le même goût que l’autre ? Attend, je goûte…. Et le premier, il avait quel goût déjà ?
    Et ça peut durer un petit moment comme ça…

  11. ma fille de 3ans et 3 mois qui sort de l’eau, cet été, et se jette sur moi, tout en me racontant sa plongée, elle se sert toute seule. parfois, elle s’interrompt, histoire d’agrémenter son récit, avant de reprendre le sein…regards médusés autour, j’en rit encore!!!
    Ce pull serait un cadeau pour ma petite soeur… bisouille!!

  12. Coucou, j’ai un relais Mondial Relais près de chez moi donc je participe pour ce beau top !

    Tétée cocasse, y’en a eu quelques unes… Mais celle qui me vient en tête est lors des achats de noël de l’année passée, Jolis Yeux avait 8 mois et on était dans le centre commercial depuis 2 bonnes heures.

    Elle réclame une tétée, je trouve un banc et on s’installe, mais les couloirs étaient bondés de monde, pas grave je tente de le faire discrétos.

    Elle tète, la montée de lait arrive. Des gosses aussi, elle les entend, elle lâche tout, et pschiiiiit !!! Une giclée pour tout le monde….. Joyeux Noël !!!!!!! Ahem…

  13. Pour moi histoire du we :
    mon petit loup de 6 mois était en poussette dans un centre commercial. Il était parti en séance shopping avec son papa pendant que je m’occupais de trouver des baskets et un manteau à sa grande soeur.
    Nous nous retrouvons et il est heureux de me retrouver, car il est fatigué, il ne s’est pas rendormi dans la poussette, et il aurait bien un peu les crocs.
    Tout naturellement et sans complexe, à C&A je pars à la caisse régler les achats avec petit loup en train de téter à bout de bras, tout en manipulant avec ma 2e main la poussette, vide de bébé, mais pleine de sacs. L’écharpe était partie avec le papa qui magasinait ailleurs!
    Comme à la maison 🙂

  14. Hey, merci pour ce très chouette concours et pour le partage des tétées cocasses ! je me marre toute seule derrière mon écran ^^
    ma tétée cocasse : ma fille va depuis peu à la crèche. la première fois que je l’ai laissée, de retour à la maison, évidemment la demoiselle réclamait une tétée. On s’installe confortablement dans le canapé et la première chose que ma fille a fait du haut de ses 6 mois 1/2 et de ses 2 dents ça a été de me choper le nichon entre ses deux petites mains et de le mordre bien fort. Non pas du genre « si je t’attrape je te mords » mais du genre, « je t’ai, je ne te lâche plus ! » 🙂

    (pages likées bien sûr !)

  15. Bonjour,
    j’ai deux anecdotes de tétées un peu cocasses.
    A la rentrée 2011, après des vacances très lacto-câlines pour mon fils, il n’était pas très d’accord pour que je le monte en écharpe sur mon dos après juste un câlin quand j’allais le chercher chez la nounou. Et c’est un costaud qui ne se laissait vraiment pas faire : je me suis donc mise à l’allaiter un peu sur place, c’est-à-dire, puisqu’il faisait encore très beau, au parc en bas de chez elle, en présence d’autres enfants. Cela n’a choqué personne, mais une petite de 3 ans, qui n’avait jamais jamais vu de telle scène -son petit frère était au biberon depuis sa naissance- m’a demandé le deuxième jour « mais t’as remis du lait dedans ? » Je lui ai expliqué que les vaches fabriquent avec leurs pis le lait qu’elle boit au petit déjeuner, et moi je fabrique avec mes seins le lait que je donne à mon enfant. Pas plus compliqué que ça.
    Une autre anecdote n’est pas de moi, mais d’une amie : à son cours de danse africaine, une maman d’un enfant de 2 ans, qu’elle a vu venir vers sa mère après le cours, soulever le T-shirt et téter, puis repartir jouer, avec la désinvolture d’un adolescent qui se sert dans le frigo.
    Merci pour ce concours, je vous souhaite plein de sourires et de joies.

  16. Coucou, super de faire le pere Noel! Je participe car c’est vrai qu’il a l’air super douillet ton polaire!

    Alors pour la tétée cocasse, c’etait cet ete. Ma soeur, enceinte de 6 mois part au laboratoire faire le test du sucre. Elle devait donc y rester 2 heures.
    Apres mon petit dej, je prends mon bebe (3,5 mois à l’epoque) le met dans l’echarpe et rejoins ma soeur pour lui faire passer le temps plus vite.
    La receptionniste au labo me montre une piece separee, ou ma soeur est installee pour patienter. Dans cette piece: rien: juste une chaise avec des etriers, puisque c’est la piece reservee pour les prelevements si besoin est.
    Je reste un moment puis bebe commence a avoir faim. Je m’assois par terre pour lui donner une tetee. Ma soeur, en ayant marre d’etre assise me propose son fauteuil. Pas de probleme.
    Me voila donc assise, bebe au sein.
    Sauf que c’est à cet instant que l’infirmiere a decidé de venir faire la prise de sang pour le controle de glycemie apres une heure.
    Imaginez sa tete, ayant laissé une femme enceinte sur un fauteuil et revenant en voyant, une femme qui ressemble fortement à la premiere, pas du tout enceinte, en train d’allaiter un bebe de 3 mois.

    Voilà pour ma participation.

    Bonnes prepas de Noel à toutes et bonnes tetees!

  17. Bonjour ! Moi c’est Alissia. J’ai un petit bambin de 26 mois qui a toujours le bonheur de boire mon lait !
    Je remercie au passage les Seintes pour ce super blog, que je consulte quasi quotidiennement ! J’ai eu quelques difficultés au départ, REF, engorgements, gros besoin de succion de mon bébé, questionnements lors de la reprise du travail aux 4 mois de mon bébé et, si je n’avais pas eu accès à cette mine d’or d’informations sur Internet (LLL, les Seintes, …) je ne sais pas si j’aurais connu le bonheur d’allaiter aussi longtemps et jusqu’au sevrage naturel j’espère !
    En 26 mois, des tétées, il y en a eu partout, au resto, chez le médecin, dans les salles d’attente, sur les terrasses de café, dans le train, dans l’avion, sur la plage, …
    J’ai deux souvenirs de moments « cocasses » bien que ce ne soit pas de vraies tétées :

    Quand j’ai repris le travail aux 4 mois de Gabriel, je ne pouvais tirer mon lait que pendant ma pause midi (je travaille en open space de 8h à 12h puis 14h à 18h tous les jours). Ca débordait ! Plus d’une fois j’ai fini ma journée, entre 17h et 18h, les seins 3 fois plus gros que le matin, et des jolies auréoles lactées sur mon pull, ma collègue en face de moi était morte de rire !
    Un midi, je devais faire des p’tites courses, pique niquer, tirer mon lait et aller voir ma sage-femme. Tout ça en 2h. J’ai garé ma voiture sur le petit parking du magasin bio du coin. Pas grand monde. Ca allait fermer. J’ai fait mes courses, et hop, me voici installée face au volant, un bout de fromage dans la bouche, un bout de pain dans ma main gauche et mon Avent dans la main droite occupé à soulager mon sein gauche. Je me détends … Pensée à mon bébé chéri qui est à la crèche … Et là, oupss, une voiture qui se gare juste à ma gauche et le visage étonné +++ du passager qui se retrouve face à un tel spectacle : bon appétit monsieur !

    Le deuxième souvenir, c’était il y a moins longtemps. Cet été, mon fils a deux ans, je vais le chercher à la crèche. J’habite dans le sud, il fait très chaud, mon haut est léger et décolleté. Mon fils se jette dans mes bras et alors que l’on marche vers son casier pour récupérer ses affaires, il me dit « humm moi bon tété maman » et me chope le sein gauche qui se retrouve à l’air en dehors du débardeur ! Hihi coup d’œil droite gauche, c’est bon, personne dans les parages qui a assisté à la scène, moi je remballe mon néné en gloussant. Gabriel se marre, « hihi, (ri) golo maman ! »

    Allez sur ce, j’attends de lire les autres anecdotes, ça me fait bien rire tout ça ! Et bravo aux mamans couturières, moi j’adorerai mais je ne trouve pas assez de temps ! Ca fait deux mois que je suis sur mes cadres d’habillage Montessori et j’ai pas fini !!

    Au fait j’ai liker les deux pages Seintes et Mc Maman !
    http://www.facebook.com/alissia.garcialozano/favorites

  18. Coucou !

    Moi c’est Alissia. J’ai un petit bambin de 26 mois qui a toujours le bonheur de boire mon lait !
    Je remercie au passage les Seintes pour ce super blog, que je consulte quasi quotidiennement ! J’ai eu quelques difficultés au départ, REF, engorgements, gros besoin de succion de mon bébé, questionnements lors de la reprise du travail aux 4 mois de mon bébé et, si je n’avais pas eu accès à cette mine d’or d’informations sur Internet (LLL, les Seintes, …) je ne sais pas si j’aurais connu le bonheur d’allaiter aussi longtemps et jusqu’au sevrage naturel j’espère !
    En 26 mois, des tétées, il y en a eu partout, au resto, chez le médecin, dans les salles d’attente, sur les terrasses de café, dans le train, dans l’avion, sur la plage, …
    J’ai deux souvenirs de moments « cocasses » bien que ce ne soit pas de vraies tétées :

    Quand j’ai repris le travail aux 4 mois de Gabriel, je ne pouvais tirer mon lait que pendant ma pause midi (je travaille en open space de 8h à 12h puis 14h à 18h tous les jours). Ca débordait ! Plus d’une fois j’ai fini ma journée, entre 17h et 18h, les seins 3 fois plus gros que le matin, et des jolies auréoles lactées sur mon pull, ma collègue en face de moi était morte de rire !
    Un midi, je devais faire des p’tites courses, pique niquer, tirer mon lait et aller voir ma sage-femme. Tout ça en 2h. J’ai garé ma voiture sur le petit parking du magasin bio du coin. Pas grand monde. Ca allait fermer. J’ai fait mes courses, et hop, me voici installée face au volant, un bout de fromage dans la bouche, un bout de pain dans ma main gauche et mon Avent dans la main droite occupé à soulager mon sein gauche. Je me détends … Pensée à mon bébé chéri qui est à la crèche … Et là, oupss, une voiture qui se gare juste à ma gauche et le visage étonné +++ du passager qui se retrouve face à un tel spectacle : bon appétit monsieur !

    Le deuxième souvenir, c’était il y a moins longtemps. Cet été, mon fils a deux ans, je vais le chercher à la crèche. J’habite dans le sud, il fait très chaud, mon haut est léger et décolleté. Mon fils se jette dans mes bras et alors que l’on marche vers son casier pour récupérer ses affaires, il me dit « humm moi bon tété maman » et me chope le sein gauche qui se retrouve à l’air en dehors du débardeur ! Hihi coup d’œil droite gauche, c’est bon, personne dans les parages qui a assisté à la scène, moi je remballe mon néné en gloussant. Gabriel se marre, « hihi, (ri) golo maman ! »

    Allez sur ce, j’attends de lire les autres anecdotes, ça me fait bien rire tout ça ! Et bravo aux mamans couturières, moi j’adorerai mais je ne trouve pas assez de temps ! Ca fait deux mois que je suis sur mes cadres d’habillage Montessori et j’ai pas fini !!

    Au fait j’ai liker les deux pages Seintes et Mc Maman !
    http://www.facebook.com/alissia.garcialozano/favorites

  19. Un souvenir cocasse : invitée à un mariage un mois après mon accouchement, j’ai du mal à trouver une robe pour y fourrer mon 95 F et mon ventre style 4 mois de grossesse. Je trouve une robe, pas chère, mais col américain, fermée au cou. En pleine séance photo sur la pelouse, ma fille a faim. Ni une ni deux, super papa trouve un grand conifère aux branches basses pour que l’on s’y mettre à l’abri. Je m’assieds par terre, soulève ma robe, et lui met sa veste devant. Je suis donc presque nue et là passent… mes élèves (et oui je suis prof dans la ville). Et un jeune garçon lance :  » Hé, les gens ils baisent ! »… Heureusement, ils ne m’ont pas reconnue… OUF !

  20. Super enfin un « vrai » pull d’allaitement ! y a pas que moi qui suis frileuse alors 😉
    J’aimerais donc le gagner et voici le récit de ma « tétée cocasse » :

    Repas de famille chez ma cousine. PtiTroiz a 6 mois et, un peu perturbé par un trajet sous la neige et l’agitation autour de lui, il refuse de téter à l’arrivée. Entre le poulet et le gratin dauphinois, je me recule donc légèrement sur ma chaise pour tenter de lui donner confortablement ce sein bien plein. Il enclenche rapidement le système… et lâche tout ! Je me retrouve le sein à l’air et qui m’inonde allègrement ! Il faut quand même que je laisse passer le REF si je veux que le pauvre bébé continue à téter et ne s’étouffe pas trop. Je me penche discrètement pour me cacher un peu et faire couler sur le côté sans mouiller mes vêtements. L’été c’était pratique j’arrosais les pelouses ! Là c’est un peu plus gênant mais bon c’est du lait, c’est pas sale 😉 Et je vois mon lait qui tombe… juste devant le museau du vieux chien de la maison, sagement installé sur son coussin ! Il a dû être un peu surpris de cette arrivée inopinée de nourriture mais une opportunité pareille ça se laisse pas passer, il a tranquillement tout léché sans même avoir à se lever ! J’ai bien ri intérieurement -et pas de tâche ni de gaspillage : voilà la solution aux problèmes du REF hors de chez soi !?!

    P.S. : j’aime les 2 pages sur fb sous le nom cécile pitre palatin. Merci !

  21. Salut les Seintes,
    Merci pour ce concours, j’adore! Je suis aux taquets comme à chaque fois !!Ta page Nadine , et celle des Seintes sont likés depuis looooongtemps.Donc voilà le récit de notre tétée la plus cocasse!

    Bon il faut déjà que je vous explique un peu le contexte ; nous étions donc dans un avion (un A380, gniiii j’en rêvait!!) vol vers Washington, avec bébé Hayden qui avait alors 9 mois.
    A coté de moi était assise Cinzia, une Italienne d’une cinquantaine d’années, et derrière elle Donatella sa meilleure amie, toutes les deux adorables. On avait déjà bien sympathisé avant même le décollage, et ce malgré le fait que mes deux nouvelles copines ne parlaient ni Anglais, ni Français, et que moi je ne parle pas Italien. Enfin, disons que j’ai tout oublié. J’ai appris l’Italien au lycée, et j’ai pris des cours pendant 3 ans lorsque j’étais étudiante aux Etats-Unis.
    Bref, donc tout se passe bien, Hayden apprend l’Italien sur les genoux de Cinzia, moi j’essais tant bien que mal de me souvenir de cette langue, Donatella fait les marionnettes derrière la tête de sa copine pour amuser mon fils en s’extasiant sur le fait qu’il soit si beau (oui çà j’ai eu aucun mal à le comprendre). Bref tout va pour le mieux dans le meilleur des avions quoi.
    D’un seul coup, grosse secousse, mais grosse quoi ! Donatella pousse un cris strident de la mort qui tue, Cinzia me rend mon fils affolée, le signal des ceintures se rallume. Chouette alors. Le steward arrive en courant pour m’aider à mettre le harnais au bébé, car je dois en fait passer le harnais à ma ceinture, bien serrer autour de sa taille et resserrer la mienne. Ou le contraire, peu importe. Donc bébé est calé, attaché à moi, assis sur mes genoux. Cinzia essais de le distraire avec ses bracelets qui brillent et de nouveau des secousses. Série de secousses même. Donatella pousse de temps en autre des cris paniqués, Cinzia qui tient la main du bébé parle à son amie pour essayer de la calmer (calma calma je pense que c’est ça). Les secousses s’intensifient un peu, les cris de Donatella aussi, Cinzia lâche la main de mon fils et cherche le sac-a-vomir-dedans (oh nooon pas çà!!) , pendant ce temps mon grumeau lui ne bronche pas, bah oui lui il a l’habitude de faire A-dada sur les genoux de son arrière-grand-mère, il lui en faut bien plus pour l’impressionner !
    Pourtant j’avoue que c’était impressionnant, de loin les pires secousses que j’ai eu en avion. Honnêtement je n’étais plus trop tranquille moi-même à ce point.
    Et soudain, l’avion tombe, enfin descend brusquement quoi, trou d’air je suppose, mais c’est assez violent. Donatella se met à hurler, et donc pour le coup, bah Hayden aussi, et il veut téter. Forcément. Donc il cherche à se tourner vers moi, n’y arrive pas étant harnaché de la sorte, il y a de plus en plus de secousses, on commence à être sérieusement ballottés, donc j’ai du mal avec mes mouvements, je me cogne, surtout que je ne veux pas détacher le bébé mais à desserrer ma ceinture pour le tourner vers moi , mais entre les secousses et le bébé qui gesticule je n’y arrive pas. Cynthia lâche son sachet, essaie de m’aider a défaire ma ceinture, et à tenir le bébé, et j’arrive tant bien que mal à remonter mon t-shirt et à le mettre au sein. Derrière nous Donatella continue de crier, et répète en boucle que ça y est , mon dieu on va tous mourir, on va s’écraser. A chaque secousse mon nichon se barre de la bouche du loulou, qui est déjà hyper mal installé à cause de la ceinture, presque à chaque fois j’ai du coup du lait qui gicle. Je remonte mon t-shirt plus haut pour être moins gênée par le tissus, à ce point j’ai limite les deux nibards à l’air, mais pas le temps de chercher à me couvrir, je tiens mon sein d’une main, et maintient le bébé qui glisse de l’autre. Cinzia reprend son sachet et se met à prier, les gens crient, enfin surtout Donatella. Mon loulou continue à téter, les sourcils froncés, il n’a pas l’air complètement rassuré. On peut le comprendre.
    Tant que durent les secousses, il ne lâche pas mon sein, sa petite main potelée agrippée à moi. Les turbulences finissent par se calmer, presque aussi subitement qu’elles ont commencé. Le voyant lumineux pour la ceinture s’éteint, les gens se calment. Donatella également. Hayden a du lait dans les cheveux, c’est plutôt marrant à voir.
    Cinzia reprend la main du bébé qui tète et me dit qu’elle a allaité son fils elle aussi. Pendant 17 mois, je crois. Elle me parle de son allaitement quelques minutes. Cà a quelque chose d’apaisant de l’écouter, après tout çà, mais j’avoue, je n’ai pas tout compris !

  22. Bonjour,
    C’est vrai que ça manque ce genre de vêtements (genre tu enfanteras dans la douleur et tu allaiteras dans la caillade)
    Pour l’anecdote, P’tit Minus devait avoir 2 semaines. Il était pas loin de minuit, l’homme lessivait le balcon en caleçon (il faisait chaud) (la nuit pour pas que l’eau entre chez les voisins du dessous) et P’tit Minus tétait dans le salon. L’homme avait laissé la porte d’entrée ouverte (me demandez pas pourquoi). Et au bout d’un moment on tape à la porte. Par réflexe je dis « oui » et le temps que je me lève, mon voisin du dessous était entré chez moi. Il a été accueilli par l’Homme en caleçon et moi complètement débraillée et quasiment nichon au vent. C’était ma première rencontre avec ce voisin, et il n’est plus jamais monté (même quand y a eu une fuite, c’est moi qui suis allée le voir)

    Merci pour ce cadeau original, et bonne continuation avec ta boutique

  23. J’ai bien ri en lisant vos anecdotes! Allez j’essaie de me lancer. On était en excursion touristique sur une plage magnifique et c’était l’heure du retour. La puce dormait donc pas le temps de l’habiller, on la laisse en maillot de bain et hop dans le Manduca sans la réveiller on va sur le bateau qui nous attend. Puis elle se réveille, elle veut téter. Et bien sur c’était prévisible, je sens du chaud sur mes genoux. C’est pour qui le pipi??

  24. Pingback: Ca va swinger des nénés « Je suis une Seinte·

  25. C’est moi alors??? Je viens de lire tous les coms, y’a qu’une Aude ^^
    Merciiii tout plein!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s