A toi…

Capture d’écran 2012-12-15 à 13.26.27

… N., qui m’as écrit quand un cancer du sein s’est développé et que tu as dû sevrer ton petit garçon de 9 mois, cherchant des clés pour y arriver.

… H., qui n’as pas eu la chance d’être bien entourée et soutenue pour ton premier allaitement et qui es pleine de force et d’appréhension pour ce bébé à naître bientôt.

… M., qui t’es séparée récemment de ton conjoint et doit trouver rapidement du travail, chamboulant le rythme de vie de ton bébé – et le tien, te forçant à repenser votre relation.

… B., qui as dû trouver de nouvelles façons de vivre ton lien avec ton fils de 14 mois quand une nouvelle grossesse a fait tarir peu à peu le lait de tes seins.

… A., qui as subi il y a plusieurs années une opération de réduction mammaire et n’as pas pu allaiter son premier enfant, mais qui est bien déterminée à réussir pour le prochain bébé.

… E., qui as eu tant de mal à concevoir ton premier enfant par FIV et qui a dû cacher ton allaitement pour que des médecins acceptent de relancer le processus pour un deuxième.

… M., qui m’as confié les soucis que rencontrait ton couple depuis la naissance de votre enfant, se demandant si un sevrage arrangerait les relations conjugales.

… J., qui étais perdue, tellement perdue au milieu des conseils de médecins, de proches, et qui n’osais plus écouter son instinct de mère.

… M., qui ne comprenait pas où était passé son lait lors d’un pic de croissance, mais qui a superbement bien géré, une fois informée.

… C., qui as senti une baisse de lactation arriver suite à son retour de couches et as entrepris une semaine de tétées intensives pour ne pas laisser la situation perdurer.

… S., qui as allaité ses bébés prématurés et réponds toujours à l’appel quand il s’agit d’aider une future ou jeune mère dans le même cas.

… N., qui n’osais pas allaiter, entourée, de peur de gêner, de choquer et pour qui un simple regard bienveillant sur une tétée a suffi à encourager.

… E., qui as sauvé notre allaitement, quand mon fils exprimait son mal-être par une grève de la tétée, qui es venue chez moi, et allaité devant nous – tout simplement.

… V., qui allaites ta fille poly-allergique et fait un dur régime d’éviction, contre l’avis de beaucoup de ses proches, mais toujours avec le sourire.

… A., qui tire-allaitais ton bébé depuis 4 mois et as réussi à le remettre au sein exclusivement, après une longue bataille.

… C., qui n’as pas allaité son premier enfant, mais qui viens doucement demander des informations pour le deuxième qui a pris place dans ton ventre.

… N., qui avais peur que le retour au travail ne soit synonyme de sevrage, et qui plusieurs moi plus tard m’écris pour dire que l’allaitement se passe toujours bien.

A vous toutes, qui donnez le meilleur de vous-même et faites de votre mieux, malgré les imperfections et les limites,

Merci de votre confiance, de nos échanges, qui m’ont fait grandir – et qui j’espère vous auront apporté autant qu’à moi.

Publicités

9 réponses à “A toi…

  1. Merci à toi qui es toujours présente quand j’ai des doutes et qui réponds avec honnêteté et franchise à mes questions, aussi stupides soient-elles.

  2. Merci à toi, pour ta disponibilité, ton aide, ton écoute, ta force et ton amitié.
    Et merci pour ce billet qui m’a toute z’émue !

    • Merci a toi et a toutes de me montrer que dans cette société ou le plus grand nombre pense que le bébé est « plug´n play » certaines irréductibles se battent pour réussir leur allaitement, malgres les nuits hachées et les contraintes.

  3. J’ai eu les larmes aux yeux de toutes ces histoires de femmes. Merci à vous, les filles de l’ombre qui animent cette page et qui aident tant de personnes! Que ça continue le plus longtemps possible! c’est aussi grâce au soutien de vous toutes que notre aventure lactée fêtera je l’espère ses 2 ans le 19/02!

  4. Merci a toi d’etre la! Merci de me faire sentir fiere d’allaiter qd je ne recois que des critiques de mon entourage!

  5. Merci surtout pour tout ce que tu donnes, ce que tu partages. Tu mènes des batailles qui en valent le coup, ton oreille et tes conseils ont sauvé des allaitements, soutenu des centaines de mères, redonné confiance. Merci toi !

  6. Merci d’avoir était là quand le moral n’y était plus mais que l’envie restait…
    C’est vraiment super de se sentir moins seule dans cette décision et surtout comprise…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s