Allaitement et Cancer

ruban

Aujourd’hui, 4 février, c’est la Journée Mondiale contre le cancer.

L’occasion pour nous de rappeler quelques faits étudiés et mesurés autour de cette pathologie aux multiples visages et de l’allaitement maternel.

Il est maintenant largement admis par la communauté scientifique internationale que l’allaitement maternel est un facteur de protection contre certains types de cancer, comme le cancer du sein ou de l’ovaire.

Un « facteur de protection » est un facteur qui tend statistiquement à protéger la personne. C’est l’opposé du « facteur de risque ». Bien sûr, un facteur de protection n’est pas une assurance de protection, et un facteur de risque n’est pas une fatalité.

Ce facteur de protection est dit dose-dépendant, c’est-à-dire que le niveau de protection augmente proportionnellement à la durée de l’allaitement.

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande ainsi 6 mois d’allaitement exclusif, et deux ans, ou plus d’allaitement complété par une diversification alimentaire.

Enfin, voici quelques liens, toujours bien faits, comme à l’habitude de la Leche League, sur la question du cancer et de l’allaitement maternel :

Cancer du sein et allaitement : une méta-analyse

Allaitement et chirurgie mammaire

Materner quand l’allaitement n’est plus possible

Comment les mère vivent la fin de l’allaitement

Les pathologies mammaires pendant la grossesse et la lactation

Pour les mères allaitantes confrontées au sevrage imprévu et obligé de leur enfant, nous conseillons la lecture du joli petit livre de Daphné Dejay : On a volé mes tétées.

On a volé mes tétées

Nous avons une pensée toute particulière pour A. et N., mamans allaitantes, qui ont fait récemment ou font face actuellement à un cancer du sein et ont été contraintes d’arrêter leur allaitement pour suivre un traitement à base de chimiothérapie.

Publicités

3 réponses à “Allaitement et Cancer

  1. C’est étrange comme je n’ai toujours pas l’impression que c’est moi !
    Sûrement cette force qui vient de je ne sais où et qui m’affirme que je vais guérir, que ce n’est qu’un mauvais passage et que ma grande fille pourra reprendre son néné dans quelques mois…
    J’ai de suite commandé le livre. Je me sens forte, c’est incroyable, mais je sais que les moments difficiles ne sont pas terminés… alors je penserai encore à tout ce soutien que je reçois. Merci, vraiment merci.

  2. Putain de cancer !! je n’interviens plus sur le blog faute de temps mais là, ça réveille trop de choses. J’ai mis un temps fou à « digérer » le sevrage non désiré de ma fille (13 mois seulement d’allaitement) et encore maintenant, ça fait mal. Cela fera 6 ans cet été. J’ai beaucoup mieux vécu la perte de mon sein gauche. J’aurais même aimé pouvoir continuer à allaiter avec un seul sein mais impossible avec la chimio. Quant au soutien des professionnels de santé, n’en parlons pas : incompétents en allaitement, incompétents en soutien psychologique. Ils m’ont même conseillé une thérapie car mon chagrin était pathologique pour eux, bande de connards ! Ce sont de « simples » mamans, des mamans allaitantes qui m’ont aidé. Et mon mari bien sûr, mon soutien, mon roc. Putain je chiale. Certaines de ces mamans se reconnaitront ici. Merci à elles. Elles ont été là aussi pour m’aider physiquement (merci ma Laurie), pour m’aider à continuer à materner, car comment « bien » materner quand l’allaitement est la base de ce maternage ? Le cododo, le portage m’ont aidé. Le portage a dû être réinventé pour s’adapter à mon bras gauche désormais fragile mais on a réussi. J’ai même pu reporter normalement. Contre l’avis de la kiné qui savait mieux que moi, évidemment.
    J’aurais aimé réallaiter après la chimio mais j’ai été épuisée pendant plus d’un an. Et puis ma p’tite souris ne savait plus téter. Toutefois je lui ai proposé le sein pour des tétées câlins, elle tétouillait sans trop savoir ce qu’elle faisait mais ces câlins-là étaient à nous, uniques.
    Il me reste un sein fonctionnel. Si je vieillis sans souci, alors j’aimerais un jour donner des tétées-câlin à mes petits-enfants.

  3. Bonsoir,
    Cet article parle d’allaitement et cancer du cote de la maman. Moi je recherche des témoingnage du vécu allaitement et cancer de l’enfant. Je suis actuellement dans ce cas: ma fille a 19mois et a une leucemie et passe son temps scotchee a mes seins. Merci pour votre retour. Bonne nuit?!?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s