Tu l’allaites encore ?

25032012120

Ma petite dernière aura bientôt 19 mois et oui, je l’allaite encore. Si on m’avait dit ça il y a quelques mois jamais je ne l’aurai cru ! Non pas que je ne sois pas entièrement convaincue des bienfaits de l’allaitement. Mais, bien que mes deux premiers aient tous les deux été allaités, je reviens de loin comme on dit car dans les deux cas, cela a été assez compliqué, pour différentes raisons… J’y reviendrai surement un jour. En effet, pour moi, chaque allaitement est singulier et donc différent.

Pour ma Rosalie, tout a bien démarré. Un accouchement totalement physiologique, sans péridurale et un bébé tout de suite mis au sein et qui savait parfaitement se débrouiller pour téter. Alors au début je m’étais fixée les « six mois réglementaires ; Après, on verrait. Ce serait déjà tellement bien d’y arriver. Et ça a été… Malgré des doutes toujours, sur le fait qu’elle grandisse et grossisse bien, qu’elle ne manque de rien. Le pédiatre me rassurait, m’encourageait à poursuivre.

On a donc dépassé les six mois et l’étape de la diversification. Les solides ayant été rajoutés, j’étais plus sereine face à mes angoisses de mère nourricière. S’il y avait moins de lait elle aurait autre chose pour se « rattrapper ». Oui, je sais, c’est pathologique chez moi !

Donc tout allait bien, elle avait des tétées très réglées, faisait ses nuits, etc… Puis Rosalie a eu 8 mois et elle a commencé à rechigner face à la tétée. Il n’y a jamais eu de refus total, mais ce n’était pas ça. Au début c’était moins le soir. Et puis ça revenait un peu. Et c’est allé crescendo. Vers ses 10 mois alors que nous étions en vacances, elle tétait un peu le matin et un tout petit peu le soir, parfois rien. J’étais en larmes, je me sentais rejetée… Je ne comprenais pas ! Jusqu’à ce que j’entende parler de grève de la tétée. J’ai donc essayé de relativiser, de prendre sur moi et d’attendre patiemment qu’elle veuille bien s’y remettre. Heureusement j’avais un fidèle allié, mon tire-lait, sans lequel je n’allaiterais plus aujourd’hui ! Oui, sans entretenir un minimum, il n’y aurait plus eu de lait. C’est sur qu’il en fallait de la motivation. A chaque fois, je tentais et quand elle ne voulait pas, je tirais. Pas très « Glam », cela me prenait du temps, mais j’y tenais ! Je ne voulais pas me résigner. Beaucoup de personnes de mon entourage m’incitaient à arrêter totalement : »tu vois bien elle n’en veut plus, cela ne sert à rien de s’acharner »… Dans des moments de doute, j’ai essayé le biberon, sauf qu’elle n’en voulait pas non plus !

Et puis tout d’un coup, sans raisons apparentes, elle s’y est remise ! Oh joie !! Un bonheur indescriptible ! Je n’avais pas fait tout ça pour rien ! Je m’étais alors fixée 12 mois qu’on a dépassé… Et puis, comme tout roulait, on a atteint 18 mois. J’ai du mal à y croire moi même.

Depuis ses 6 mois j’ai droit aux interrogations des gens : « Alors tu l’allaites encore ? » Au début on me répondait « Ah, c’est bien pour elle, tu es courageuse !! » (Ah bon pourquoi ?) Et puis de plus en plus, je sens l’incompréhension des gens. A ma réponse je sens plus de l’étonnement, parfois du jugement. Dernièrement j’ai été confrontée au pire, de la part d’une femme médecin : « Ah vous l’allaitez encore ?? Mais elle a quel âge ??…. 18 mois ?? Ah non mais il faut arrêter maintenant !! (Ton maternant contenant une injonction)… Vous savez qu’à allaiter trop longtemps on peut avoir des cancers ? (excusez moi je m’étouffe devant tant de c……!!) et puis vous savez elle vous aimera encore même quand vous aurez arrêté (ah bon docteur vous êtes sure ?). Bref, j’étais sur les nerfs !!

Alors on a beau dire, mais il y a encore du boulot pour que cela rentre dans les mœurs !

A ce jour, je ne peux pas dire quand je vais arrêter. Pourquoi d’abord, je nous priverai de ça ? De ce lien magique ? Je dis bien nous car oui, cela me fait aussi plaisir à moi, fort heureusement ! Nous avons aujourd’hui notre petit rituel. Les tétées se passent toujours dans le même fauteuil, dans sa chambre. On est dans notre bulle toutes les deux. Ces moments n’appartiennent qu’à nous. Quand je lui dis « tétée », elle a un sourire jusque derrière les oreilles. Avant de commencer elle dit toujours « Maman » d’un air transi d’amour. Elle se blottit contre moi et c’est parti pour des longues minutes d’amour pur ! Elle me fait de petite carresses, me donne son pied à embrasser, joue avec la bretelle de mon soutien-gorge… Nous sommes seules au monde. Quand elle a terminé ses petites joues sont toutes roses et toutes chaudes. Ces moments sont justes irremplaçables et vont bien au delà du simple acte de la nourrir car, oui, pour ceux qui en douteraient elle mange bien de tout et à tous les repas. Les tétées sont juste un plus. Et visiblement un bon plus, car hasard ou pas, depuis qu’elle est née elle n’a quasiment jamais été malade sauf des rhumes et une petite angine.

Alors maintenant on verra pour la suite. Combien de temps encore ? Je n’en sais rien !! Quand elle le décidera. Et ce jour, ce sera dur pour moi, je le sais déjà. Mais je nous fais confiance pour trouver un moyen de remplacer et de réinventer différemment ces moments. Il n’y a aucune contraintes, mis à part peut être le fait de ne pas pouvoir partir un week-end sans elle. Mais en ai-je vraiment envie ? On aura tout le temps plus tard. Un temps pour chaque chose.

Alors mesdames qui avez décidé d’allaiter, n’écoutez que vous, votre instinct de maman. Ne vous laissez pas imposer des choses. Non ce n’est pas en retour en arrière ! Non ce n’est pas de l’esclavage ! C’est juste la Vie, juste un bel acte d’Amour.

Par Anne-Flore, initialement publié sur son blog.

Publicités

51 réponses à “Tu l’allaites encore ?

  1. Trop beau j’en ai la larme à l’œil! Mon petit a 3 mois j’aimerai qu’il tête encore bien lgt!

  2. magnifique témoignage, merci , ça fait du bien , je me sent moins seule …. Mattéo à 27 mois je l’allaite encore ! c’est un vrai bonheur à l’état pur et seule des mamans comme nous peuvent comprendre ! Bonne continuation ! plein de bisous à vous et votre amour !

  3. très joli témoignage, vous avez tellement raison d’avoir suivi votre coeur.. On s’en fiche de ce que peuvent bien dire les gens mais c’est vrai que c’est pénible à la longue! Moi je dis autant garder ce petit secret entre vous et votre fille, comme ça personne ne vous embête ! J’allaite toujours ma fille de 8 mois malgré une reprise du travail il y a 4 mois et pour l’instant je n’ai pas l’intention d’arrêter. Je vous souhaite encore plein de moments de tendresse à partager avec votre fille!

  4. Quel magnifique témoignage !
    Mon petit garçon et moi en sommes à 2 ans et demi d’allaitement … et oui,c’est que du bonheur !

  5. Merci beaucoup, ça fait du bien de le lire, ici 18 mois et j’allaite encore mon Achille 🙂 je sens qu’il en a besoin, dès qu’il a peur, besoin de se rassurer, ou pour s’endormir le soir… et régulièrement la nuit (vive le cododo) mais aussi besoin de boire son lait le matin et en fin d’après-midi!
    C’est sûr que ça complique parfois la vie, surtout avec des horaires de travail parfois qui impliquent une telle absence qu’il en est désemparé :/ j’essaie d’adapter, et son papa le distrait en attendant…
    Culturellement, pour avoir voyagé, c’est merveilleux comme l’allaitement est perçu dans d’autres pays! c’est tout à fait normal et le regard est bienveillant! et même, on encourage l’allaitement long!

  6. Merci pour ce magnifique billet! Ma puce approche également des 19 mois (la tienne est de quand?) et après différentes galères j’ai pu maintenir l’allaitement. Mon entourage ne m’embête pas trop (pour le moment), alors je peux encore donner le sein à ma puce en publique, mais je sens bien quand même que ça pourrait me tomber dessus pas tard… C’est bizarre ça, on ne vient pas emm***der les mamans qui choisissent le bib, pourquoi on vient nous casser les pieds quand on choisit d’allaiter. On a trop souvent l’impression de mal faire…
    Incroyable la réaction du doc! Le mien ne dit trop rien, mais il sourit gentiment quand je lui redis que j’allaite encore ma fille.
    Mais rien ne remplacera ce plaisirs d’avoir son bout’chou tout contre soi, des moments inoubliables et irremplaçables. Des regards, des sourires, des caresses, des odeurs…. (soupirs de bonheur) Et je pense que le manque sera bien grand le jour où cela s’arrêtera!

    • le problème ces que les gens qui n allaite pas voit notre sein comme un instrument sexuel alors que pour nous maman qui allaiton c’est simplement un instrument qui sert a nourir notre enfants de lait et de moment magique mon bébé a 13 mois et je me fait regarder croche lorsque j allaite dans un endroit publique

  7. Un très joli témoignage ! J ai aussi ce genre de réflexion de ma belle famille  » tu allaites encore ?! Mais ce n est pas possible, ton lait ne va plus être bon et tu ne dois plus en avoir ! Il faut le sevrer !  » qu elle horreur quand j entends sa ! Je trouve lamentable de mettre les mamans dans un moule et ou des qu on en sort on choque grrrrrr en tout cas longue vie a vos tétées !!!!!

  8. Moi aussi on me félicite pour mon courage… Ok…?! Mais je ne me trouve pas courageuse de manger par la bouche ou de respirer par le nez : ca va de soi. 🙂

    Il faut être fières d’être avant-gardistes : un jour, il redeviendra normal d’allaiter.

  9. Un beau billet, plein d’émotion !!!! Mon fils a 2 ans et 2 mois, toujours une tétée le matin, jusqu’à quand ? j’en sais rien, et maintenant je ne le dis plus, c’est ça le drame ici, on a peur d’être jugées, donc on se cache…. Continue comme ça, c’est tellement cool quand ils grandissent !!!!!

  10. superbe témoignages. merci de partager avec nous… trop de gens ont une incompréhension envers l’allaitement et surtout l’allaitement dit « prolongé ». je ne reviens pas qu’un medecin (femme?!!!!) ai eu le culot de te dire d’arrêter… c’est fou!!!!

  11. J’ai trouvé bien drôle d’entendre parlé de la grève de la tétée car j’ai moi-même vécu ça avec mon troisième bébé et à deux reprises. Je me suis équipé d’un tire-lait (que je n’avais jamais eu besoin aux deux premières) et j’ai tiré mon lait durant deux mois dans l’espoir qu’elle me revienne. J’ai versé des larmes plusieurs fois et je trouvais difficile de voir d’autres mamans donner le sein. Elle a aujourd’hui 18 mois et c’est un moment très privilégié que je passe avec elle à chaque tétée. Je crois que lorsque l’on veut vraiment, rien n’est impossible!

  12. Ça me parle beaucoup ton témoignage 🙂

    Mon p’tit dernier a maintenant 2 ans et 4 mois… et je l’allaite encore!
    J’ai souvent cette question qui revient et même une certaine pression avec désapprobation de ma famille : « Tu l’allaites encore? Tu vas arrêter quand? Il commence à être vieux là! Il faudrait bien que tu arrêtes avant 3 ans ». Euh?! Vous êtes qui pour décider de ça à notre place?

    Mon seul soucis, c’est que j’aimerais qu’il diminue… Ça ne me dérange pas d’allaitée, loin de là! Mais ça me dérange ses crises lorsque je lui place mes limites. Je veux bien 1 fois le matin et 1 fois le soir avant le dodo. A la limite, 1 fois avant sa sieste en après-midi… Sauf que si je l’écoutais, il serait encore allaitée à la demande plus de 20 fois par jour et 2-3 fois la nuit! C’est un petit accro que j’ai là! Mais bon, on trouvera bien un terrain d’entente lui et moi 😉

  13. Au Canada aussi, j’ai souvent des « tu l’allaites encore? ». Ma petite dernière a 17 mois, et je prévois la laisser se sevrer elle-même. J’ai allaité ses deux grands frères, dont le deuxième jusqu’à 30 mois, et je n’ai absolument aucun regret. Je laisse parler autrui et je fais ce qui convient à ma famille. Bonne continuation!

  14. C’est tellement beau de te lire, de vous imaginez dans votre bulle … merci pour ce bel article et profites en bien, en tête à tête avec ta puce.

  15. C’est génial lire cet témoignage !! je passe pour la même chose … j’ allaite a ma fille pour 2 ans et ma ex- pédiatre m’ a dit : les mères que donne le sein après 1 an sont des vampiratrices!!
    Maintenant j’ allaite a mon deuxième enfant , un beau garzon de 1 an.

  16. et bien ma petite dernière aura bientôt 20 mois et j’ai vécu le même parcours que toi! c’est drôle ça! même la grêve de la tétée au même âge! par contre j’ai appliqué la règle tétée avant le coucher et au levé (et la nuit si elle veut), donc elle tète encore 1 fois le matin, 1 fois avant sa sieste de l’après midi, 1 fois avant de se coucher et 1 fois la nuit…dans les cas exceptionnels quand elle est malade cette règle ne s’applique pas c’est open nibard! mdr

  17. Wow!! On croirait que c’est moi qui a écrit ce texte!! Je nous revois tellement, mon fils et moi, pendant que je l’allaitas. Il avait 25 mois quand je l’ai sevré et ça m’a pris plusieurs mois de réflexion avant de dire: ok on arrête l’allaitement (J’ai arrêté car je n’avais pas eu mon retour de règles et je voulais retomber enceinte). Bref, j’en ai les larmes aux yeux à ce rappel de ces si beaux souvenirs d’il y a quelques mois à peine.
    Et c’est vrai quand vous dites qu’il y a un temps pour chaque chose. Le fait d’avoir à être présente pour coucher mon fils à tous les soirs parce que je l’allaitais n’a jamais été une contrainte pour moi, plutôt un pur moment de plaisir de prendre le temps d’être là pour mon fils. Merci pour ce beau texte!

  18. Alors. Je suis maman de jumelles de 32 mois. L’une est toujours allaitée, l’autre ne veut plus du tout.
    Je les ai allaitées toutes les jusqu’à leur 28 mois.
    Je suis très fière d’elles, de moi et du Papa…de nous 4.
    Si c’était à refaire, je referai!

    J’ai dû faire face et je le dois toujours mais je me rebelle devant tous ces jugements.
    Dans ma tête je pense très fort : « j’allaite encore et je t’e–erde »…mais d’où vient cette expression??? 😀

    Bonne continuation à Rosalie et toi!!!

  19. Beau témoignage , vraiment!
    J’ai allaitée ma « grande » 14 mois, arrêté seulement car on pensais repasser par une fiv et donc médicaments pas compatibles avec l’allaitement .
    Mon deuxième a tété presque 3 ans et la troisième, 18 mois , est en cours…on verra bien.
    Je de la chance car jusqu’à maintenant pas vraiment de réflexions….soit j’ignore totalement dons ils se dégonflent tout seules soit il croisent mon regarde 😉 et même résultat!

  20. Bravo à vous toutes d’allaiter si longtemps. C’est si beau et si important pour nos amours!! Je veux seulement ajouter que moi aussi je vous trouve courageuses, je ne veux pas vous choquer, mais moi j’ai trouvé ça difficile allaiter. J’ai vécu beaucoup de moments de bonheur, mais j’ai manqué ma bulle. Après 7 mois, j’ai vraiment eu besoin de me réapproprier mon corp. Alors courageuse? Pour moi oui, c’est un gros don de soi.

  21. Haaaa!!!! Je me reconnais tellement dans ce témoignage! J’ai allaité ma plus vieille jusqu’à ses 18 mois et moi non plus je n’avais jamais envie de la quitter en raison de l’allaitement… Je ne voulais jamais sauter une tétée, je rentrais toujours à la maison avec elle après la garderie pour l’allaiter dans sa chambre, dans LE fauteuil avant de repartir souper ailleurs, pas question de sauter la tétée du retour de la garderie, on s’était tellement ennuyées! Et quand je suis tombée enceinte de mon deuxième, elle a commencé à se fâcher, j’avais de moins en moins de lait, et tranquillement, elle a perdu l’envie de venir me retrouver dans sa chambre au retour de la garderie 😦 J’ai tout essayé mais vraiment, c’était terminé! Ça m’a tellement déchirée!!! Je n’étais pas prête, j’avais même commandé mon livre sur l’allaitement en tandem… Mais bon elle en a décidé autrement! Maintenant j’allaite mon deuxième qui a 8 mois et j’espère qu’il voudra téter le plus longtemps possible, au moins 2 ans… Contrairement à ma fille, mon petit garçon m’attend pour boire lui! Quand je m’absente, il ne s’impatiente pas trop et prend le sein à mon retour, ça me laisse plus de latitude mais je n’ai quand même pas envie de m’en séparer pour autant! Bref, vive l’allaitement pour tout le bonheur qu’il procure et l’amour qui s’en dégage!!!

  22. mon petit dernier a maintenant 13 mois et j’aillaite toujours, c’est mon sixième enfants et j’ai toujours allaiter entre 9 mois et 12 mois pour diverce raison, contrairement a toi ca ete un allaitement difficile j ai fait plusieurs mastite et ampoule de lait je les compte pu, et chaque fois on me dissait ben arrete d allaiter franchement comme si ca aurrais tous regler. Lorsque tu parle de la greve de la tèté cela vien tellement me chercher car mon bébé un jours vers 11 mois ma mordu et n a pas repris le sein durant deux semaine car moi non plus je ne connaisant pas ce fénomène mais comme j ai continué a tirer du lait, apres etre aller a la halte allaitement j ai su et j ai pu lire sur le sujet et renverser la situation je trouve triste que se ne soi pas une situation connu de beaucoup en parlant de mon aventure avec des mere de mon entourage y en a plein qui on cru que leur bebe ne voulait tou simplement pu prendre le sein et elles ont dificilement faite leur deuil forcer de l allaitement, merci de partager se témoignage afin que cela soi plus connu et peut etre qu un jours les femmes qui deciderons d allaiter librement ne se ferons plus regarder de travers comme ces le cas en se moment.

  23. Bravo pour ce beau témoignage! Je suis une maman de 4 enfants tous allaités longtemps…: Olivier(12ans) jusqu’à 33 mois, Meghan(9ans) jusqu’à 24 mois, Davany(5ans) jusqu’à 31 mois et Shely(2ans¾)jusqu’à 32 mois [je viens de la sevrer depuis février] au total je cumule 10 ans d’allaitement et je suis heureuse de lire que d’autre y crois autant que moi!

  24. Merci vous n’auriez pas pu écrire mieux comment je me sens . Ma fille a 15 mois c’est ma troisième et j’avais allaté seulement 1 mois les deux autres. Présentement hall site encore au 3-4 heures et je sens le jugement parfois. Mais j’arrêterai lorsqu’elle le décidera 🙂 merci votre texte m’a fait du bien

  25. Bonjour Anne-Flore,

    Je me retrouve complétement dans ton témoignage, cela fait tellement du bien de profiter et partager ces moments de bonheurs….longues vie à vos tétés !!!

    Hélène

  26. mais les filles, à nous aussi de changer notre façon de parler :p moi j’aimerais qu’on arrive nous aussi à dire « je l’allaite toujours » et non pas « je l’allaite encore » 😉

  27. Bjr Je trouve cela si doux ce contacte maman bébé c’est de la poésie un moment magique ! moi même je le vie avec mon ti loulou qui a 16 mois et chacun pense ce qu’il veut je m’en fou ! 😉 bonne continuation à vous 🙂

  28. C’est la première foi que j’entends qu allaiter trop longtemps donne le cancer n’importe quoi ce médecin il faudrait le signaler a la sécu ce genre de docteur qui dise n’importe quoi

  29. mon premier fils s’est sevré de lui-même à l’âge de 4 ans à l’arrivé du 2e! je l’ai allaité sans restriction (ou à peu près!) jusqu’à la fin! L’allaitement est une expérience magnifique et unique! au diable les préjugés! je ne sais pas si le 2e tétera aussi longtemps, mais je n’ai pas l’intention de le « sevré ».

  30. J’ai moi même été allaitée jusqu’à 2 ans et demi, et je compte bien le faire le plus longtemps possible pour mon garçon à naître. Ceux qui critiquent peuvent bien aller voir ailleurs si j’y suis.

  31. J’ai l’impression de lire ma propre histoire : j’allete encore mon fils de 20 mois et les remarques et commentaires désobligeants sont les mêmes et parfois je l’avoue, me mettent la pression. Heureusement, ces moments de bonheur font largement pencher la balance de l’autre côté 🙂

  32. J’allaite ma petite et elle a 22 mois… et très souvent je me fais dire des choses qui ont juste pas de bon sens… je te comprends à 200%. Lâche pas ma belle, suis ce que ton coeur te dit 😉

  33. Merci de ce témoignage touchant; c’est vrai qu’on vit de beaux moments avec nos cocos en allaitement. Ici après 19 moisde bonheur il ne nous reste que 2 tétées par jour, mais je les chéris grandement ❤

  34. que j’aime votre « vécu » Je suis maman d’une petite de 14 mois et a mon grand bonheur je l’allaite toujours! Je me suis tellement reconnu dans votre blog! J’adore autant que vous mon moment avec ma petite et moi aussi j’aurais bien le temps de partir une fds en amoureux avec mon conjoint que l’allaitement sera cessé! Vive le moment présent!! 🙂

  35. Bravo pour ce magnifique témoignage, ça fait du bien de lire ça! Comme vous le dites si bien, il y a un temps pour tout, et il faut se faire confiance. Vous avez eu raison de tenir bon. Bien souvent les femmes arrêtent d’allaiter quand bébé se détourne du sein. Cela arrive souvent vers l’âge de 6 mois, quand il deviennent si intéressés (passionnés même!) par le monde qui les entoure. Même s’ils adorent maman, et l’allaitement qui va avec, rien n’est plus intéressant que ce nouveau bruit qu’ils viennent d’entendre, ou grande soeur qui joue à côté. Ils lâchent le sein… et ils oublient qu’ils étaient en train de téter… J’ai vécu cela avec mes deux filles. La première a été allaitée jusqu’à 15 mois, la seconde a 7 mois, et n’a jamais reçu la moindre goûte de préparation commerciale. C’est difficile parfois de vivre ce désintérêt de bébé pour le sein, mais cela fait partie de son développement alors il faut l’accepter. Je vous souhaite bonne chance pour tout!

  36. Magnifique témoignage
    Moi aussi je me suis toujours dit que j’allaiterai, tout roule parfaitement depuis le début. Je me disais jusqu’à six mois, elle en a 7passés et je ne compte pas arrêter tout de suite. Merci pour ces paroles qui remontent à bloc!

  37. J’en suis à 19 mois également et pour les réflexions c’est partout pareil !
    La dernière c’est le papa qui dit à bébé « Tu sais va falloir que tu les lâches un jour, bientôt l’adolescence ! ». Mais bien sûr …

  38. Pingback: La grève de la tétée | Ze suis capable!·

  39. Très beau témoignage.
    Je partage l’opinion en fin de message. Mesdames, allaitez tant que vous le désirez. J’ai également eu ce moment de combat quand je suis tombée enceinte de mon 2e. Mon 1er avait à peu près 1 an et tout le monde me disait que je ne pouvais pas allaiter enceinte. Mon 2e est né, tout le monde, infirmières de l’hôpital y compris, me disait que je devrais sevrer mon 1e. Mon 2e a eu 1 an et il partage encore sa maman pour des têtées avec son grand frère de presque 3 ans. Personne n’y trouve plus rien à redire, ils ont enfin compris dans mon entourage que cela ne les concerne pas. Et que rien ne leur ai offert dans le comportement et le développement de mes enfants pour accuser l’allaitement. Ce sont des enfants épanouis, curieux, comblés, intelligents, charmants, joyeux, capricieux et tout ce qui peut qualifier des enfants de leur âge.
    Bonne route encore!

  40. J’ai allaité ma fille jusqu’à 17 mois, puis j’ai dû arrêter pour entreprendre de la chimiothérapie… C’est dur, ça été un deuil à faire, parce que j’aurais aimé continuer. Encore aujourd’hui, 5 mois plus tard, je sens qu’elle en aurait encore besoin :(. En passant cependant, si ça peut t’aider, tu peux partir en week-end. J’avais dû arrêter pour 2 jours parce qu’on m’avait injecté du produit de contraste un peu avant d’arrêter complètement et ça n’a vraiment pas été un problème de reprendre où nous en étions. Je ne me suis pas pompée et ça n’a aucunement affecté ma production.

    Bonne journée!

  41. Bonjour!
    J’allaite ma fille qui a 3ans et quelques mois…
    Je voulais juste dire; je la laisse chez ses grands parents l’apres-midi, et la recupere le lendemain, meme heure. Soit 24 h minimum 😉 C’est pas encore un week end entier, mais ca viendra, allaitement fini ou non! Je ne pense pas que ca ait de rapport!!!
    Bonne continuation

  42. Dés que je suis venu au monde tu as voulu me donner tout; câlins, caresses et joie qu’inonde nos journaliers rendez-vous; tu m’as donné ton temps, ta vie mais aussi ton esprit, ton corps, quitte à gêner l’ego d’autrui, paraître folle, perdre le nord…Tu m’as donné ton cœur intime pour me nourrir et me calmer, quitte à regonfler ta déprime en passant au 80B. Mais sur ton sein j’ai pu trouver tout l’amour dont j’avais besoin et près de toi me reposer, prendre à papa un petit coin…cette manne que je reçois je la bois comme ton regard,qui me nourri autant de fois que tu veille sur moi si tard.Pardon si je ne suis pas sage, si je te réveille souvent, mon univers est un adage: Que serais’je sans ma maman…

  43. Berceau d’humanité dans cet instant de vie, son enfant sur son sein mais sur son cœur aussi; pas de lignes et de loi, universel amour, d’une femme, une mère et nul besoin d’atour. Dans une yourte au nord ou une toile au sud, une maison bourgeoise, un abri de fortune, nul endroit dans le monde ne taira jamais, ce cri muet qu’inonde cette femme et son lait. Ni juges, ni regards ne peux flétrir ceux çi, ni l’enfant, ni le sein et encore moins la lie… Car cette nourriture réelle et salvatrice, protège le gourmet, glorifie le calice. Qu’importe les « on-dit », qu’importe les ragots, quand l’enfant est repu qu’y a t’il de plus beau? C’est juste un cœur à cœur, complicité fragile, un instant de bonheur, Épinal évangile
    Photo : Berceau d’humanité dans cet instant de vie, son enfant sur son sein mais sur son cœur aussi; pas de lignes et de loi, universel amour, d’une femme, une mère et nul besoin d’atour. Dans une yourte au nord ou une toile au sud, une maison bourgeoise, un abri de fortune, nul endroit dans le monde ne taira jamais, ce cri muet qu’inonde cette femme et son lait. Ni juges, ni regards ne peux flétrir ceux çi, ni l’enfant, ni le sein et encore moins la lie… Car cette nourriture réelle et salvatrice, protège le gourmet, glorifie le calice. Qu’importe les « on-dit », qu’importe les ragots, quand l’enfant est repu qu’y a t’il de plus beau? C’est juste un cœur à cœur, complicité fragile, un instant de bonheur, Épinal évangile

  44. juste pour dire que je suis un papa, que mon épouse à allaité tous nos enfants,5,pendant 1 mois, 13 mois, 2 ans, 4 ans et 4 ans et demi pour la dernière. Je suis donc un « fan », et quel bonheur de voir leur bien être après, pendant… du coup j’ai écris ces petits « poêmes pour elle, je vous les fait partager…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s